Les créations sculpturales de Jacquemus défilent à la fondation Maeght



Lundi 29 janvier, le créateur français Simon Porte Jacquemus a conquis les amateurs d’art et de mode en présentant le défilé de sa collection printemps-été 2024 dans un haut lieu de l’art moderne : la fondation Maeght, dans le village provençal de Saint-Paul-de-Vence. Baptisé « Les Sculptures », l’événement a attiré de nombreuses stars internationales comme Julia Roberts, Kylie Jenner et Kristin Davis.

Navigant entre les silhouettes en bronze effilées d’Alberto Giacometti et les formes colorées de Marc Chagall, Alexander Calder et Joan Miró, les célèbres mannequins Gigi Hadid, Deva Cassel, Kit Butler et Emily Ratajkowski (entre autres) ont traversé les salles, la terrasse et le jardin de la fondation, vêtus de tenues sobres et sculpturales. Ces dernières faisaient écho à l’architecture du bâtiment, ses collections et son jardin de sculptures avant-gardistes nés en 1964 de la passion du couple de mécènes et collectionneurs Marguerite et Aimé Maeght (1909–1977 ; 1906–1981).

Des créations inspirés des codes de l’art moderne

Rouges, noires, blanches, grises ou crème, et de couleur unie, les pièces présentées s’inspiraient des codes de l’art moderne avec des coupes géométriques épurées, des volumes concaves ou convexes et une alternance de matières fluides et rigides, comme la mousseline et le cuir. Évoquant une plaque de plâtre marquée par le moulage d’une poitrine, prolongée par un voile flottant qui recouvrait le visage du mannequin, le buste de la robe de mariée rappelait aussi bien certaines sculptures surréalistes en marbre blanc de Giacometti, que le tableau Les Amants de René Magritte (1928).

Manteaux et vestes cintrés aux épaules bombées et aux manches larges, longues robes asymétriques ou savamment drapées, pantalons larges, sacs ronds ou anguleux aux lignes nettes, sandales à talons dédoublés… : de nombreuses pièces de la collection sont déjà disponibles sur le site du créateur, où il faut compter plusieurs centaines d’euros minimum pour une pièce, et entre 1 000 et 2 000 euros pour un manteau ou une robe.

Lire aussi article :  Dead Island 2 de retour avec du gameplay

Mariage mode et patrimoine

Né dans le sud de la France et plébiscité depuis les années 2010 pour son style à la fois sobre, rétro, ludique et pop – un esprit incarné par son fameux sac Chiquito –, le jeune styliste avait déjà présenté, en juin 2023, un défilé dans un lieu culturel prestigieux : le château de Versailles. Un mariage avec l’art et le patrimoine qui marque sa consécration, à seulement trente-quatre ans !



Source link