L’anti-héros, superstar du 9e art



Maladroit, malotru, mal embouché… Après le retour gagnant de Gaston Lagaffe, ce 51e festival international de la bande dessinée d’Angoulême le confirme : l’énergumène homme ou femme, drôle de zèbre dynamiteur des conventions, est un héros à la hauteur des défis de l’époque. Galerie de portraits de ces excentriques qui nous font tant rire.



Source link

Lire aussi article :  Notre jardin secret.: Une saison au jardin: l'entrée de la maison