Colère des agriculteurs – Incendie à Narbonne d’un bâtiment de la MSA en marge d’une manif d’agriculteurs – Politique et syndicats


Un bâtiment vide de la Mutualité sociale agricole (MSA) à Narbonne a été la cible vendredi d’un incendie en marge d’une manifestation d’agriculteurs, a-t-on appris auprès de la préfecture de l’Aude.

« Le bâtiment de la MSA était vide, c’est un bâtiment de 300 m2 avec un étage, il y a eu un début d’incendie », a indiqué à l’AFP une porte-parole de la préfecture, précisant que l’incendie s’était déclaré « en marge de la manifestation » des agriculteurs réunis sur place. « Le feu est maîtrisé » et « il n’y a pas de victime », a précisé cette porte-parole, ajoutant qu’elle n’avait pas « à ce stade d’évaluation des dégâts » alors que des vidéos diffusées par des témoins sur les réseaux sociaux montraient une aile du bâtiment fortement endommagée par les flammes.

Selon un correspondant de l’AFP sur place, ce sont des palettes incendiées à proximité immédiate du bâtiment qui ont provoqué l’incendie de celui-ci.

« Ces exactions sont intolérables d’autant plus, que si le directeur et ses services n’avaient pas pris la précaution de vider le bâtiment de son personnel (jeudi), cela aurait mis des personnes en danger », a réagi auprès de l’AFP Pascal Cormery, le président de la caisse centrale de la MSA. « Je comprends complètement le mécontentement, je suis moi-même agriculteur et suis allé manifester ce (vendredi) matin sur un certain nombre de points, je comprends la colère mais on peut manifester son mécontentement tout en respectant les biens publics et privés », a-t-il ajouté.

Lire aussi article :  [Réservé aux abonnés] Martha Wilson et ses doublures : l’humour fou

Des actions ont également été menées devant des supermarchés Leclerc et Carrefour de Narbonne, a indiqué la préfecture, sans plus de précision.

Selon des vidéos diffusées par le site du quotidien régional L’Indépendant, des feux de palettes ont été allumés devant un magasin Leclerc tandis que, selon la même source, devant le Carrefour, du fumier sur lequel des chariots de supermarché avaient été installés, a été incendié.

Jeudi soir sur TF1, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin interrogé sur les actions des agriculteurs avait déclaré : « Est-ce qu’on doit les laisser faire sans envoyer les CRS ? Oui, en tant que ministre de l’Intérieur et à la demande du Président de la République et du Premier ministre, je les laisse faire ». « Est-ce que les agriculteurs s’en prennent aux policiers et aux gendarmes ? Est-ce qu’ils mettent le feu aux bâtiments publics ? Ce n’est pas le cas », avait-il affirmé, ajoutant : « je suis habitué aux coups de sang légitimes de ceux qui souffrent et qui ne gagnent pas beaucoup d’argent ».





Source link