La success story oubliée de Dorothy Liebes, celle qui a révolutionné le design avec du tissu


Dorothy… qui ? Le nom de Dorothy Liebes ne vous est sans doute pas familier. Pourtant, cette tisserande a laissé une trame solide dans l’histoire du design, influençant de nombreux domaines, de la décoration intérieure à la haute couture en passant par l’automobile ou encore les vêtements que vous portez toujours au quotidien.

Prenant la poussière depuis les années 1970, ses archives sortent de l’oubli au Cooper-Hewitt Museum de New York, qui offre une rétrospective, un livre et une exposition en ligne, placés sous le mantra de la créatrice : « A Dark, A Light, A Bright » (de l’ombre, de la lumière, de la brillance). Un parcours en 175 pièces – dont une multitude d’échantillons tissés, de vêtements, de meubles, de photos et de vidéos – qui retrace cinq décennies d’une success story, émaillée de nombreuses collaborations avec des artistes de renom, comme Frank Lloyd Wright.

Une artiste autodidacte

Continuez votre lecture

et accédez à Beaux Arts Magazine
et à tous les contenus web
en illimité à partir de 5,75€ / mois



Source link

Lire aussi article :  Importations ukrainiennes - États et eurodéputés négocient pour restreindre l'afflux de céréales d'Ukraine - Politique et syndicats, Élevages porcins et avicoles, Économie et gestion, Tendance des marchés