En Haute-Garonne – Circulation bloquée sur A64 par une manifestation d’agriculteurs – Politique et syndicats, Juridique, fiscal et social


La circulation sur l’autoroute A64 entre Toulouse et Bayonne était bloquée en Haute-Garonne vendredi à la mi-journée et depuis le début de la matinée par une action d’agriculteurs en colère, a-t-on appris auprès de la préfecture et de Bison futé.

Le blocage est lié à la « mobilisation des agriculteurs en Haute-Garonne », a indiqué la préfecture. Une vidéo, publiée par le quotidien La Dépêche du Midi, montrait sur l’A64 des ballots de paille entourés de plastique avec le slogan: « Ici commence le pays de la résistance agricole ».

Contactée par l’AFP, la Fédération départementale des entreprises agricoles (FDSEA) n’était pas joignable. Mais selon la radio France Bleu Occitanie, les agriculteurs ont installé sur place des sanitaires, une cuve d’eau et un générateur électrique.

Mardi, des centaines de tracteurs et de camions agricoles de plusieurs départements d’Occitanie avaient convergé à Toulouse pour alerter sur la crise que connaissent les agriculteurs de la région. Hausse des coûts, normes jugées excessives, manque de considération :  ils mettent en avant plusieurs facteurs qui pénalisent leur activité. Depuis, plusieurs actions perturbant le réseau routier sont organisées en Occitanie.

Dans un entretien à La Dépêche du Midi, publié vendredi, le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau a affirmé être « très attentif aux expressions des agriculteurs ». « Je comprends le besoin de cohérence entre les politiques et de réciprocité des normes pour éviter de placer nos agriculteurs en situation de concurrence déloyale : c’est un chemin difficile mais sur lequel la France avance », a-t-il dit.

Lire aussi article :  Engraissement des bovins - Pois, féverole ou tourteau pour la ration des JB ?

« J’entends aussi que les procédures administratives peuvent être pesantes pour des agriculteurs. J’ai donc lancé un travail au sein du ministère, et avec les organisations agricoles et alimentaires, sur les simplifications possibles », a ajouté le ministre.





Source link