5 expos gratuites pour démarrer 2024 sans ouvrir le porte-monnaie


Découvrir les impressions et les éditions d’Éric Seydoux dans le calme de la bibliothèque François-Mitterrand, admirer des peintures de maîtres classiques inspirées du répertoire du compositeur Charles Gounod à Saint-Cloud… Et pourquoi pas aller voir, pas très loin, à Sceaux, la superbe ménagerie de verre de Murano provenant de la donation de l’académicien Pierre Rosenberg ?

À vous de choisir parmi nos cinq recommandations de sorties pour le mois de janvier dans toute la France ! Si vous êtes plutôt du côté de Montpellier ou de Nancy, on a aussi pensé à vous. Vous avez du mal à trancher ? Pas de panique, ces expositions sont gratuites… Autant en profiter !

1. Éric Seydoux en haut de l’affiche à la BnF

Shirley Jaffe, L'atelier d'Éric Seydoux, City lights

Shirley Jaffe, L’atelier d’Éric Seydoux, City lights, 1996

i

© BnF, département des Estampes et de la photographie / Adagp, Paris 2023

Maître d’art et artisan sérigraphe, Éric Seydoux (1946–2013), de la même famille que l’homme d’affaires Jérôme Seydoux et l’actrice Léa Seydoux, a œuvré avec les plus grands : Gérard Garouste, Nan Goldin, Sophie Calle… Tout au long de sa carrière, il a édité le travail de nombreux artistes, de Claude Viallat à Pierre Buraglio en passant par Pierre Soulages ou Yayoi Kusama. Dix ans après sa disparition, la Bibliothèque nationale de France lui rend hommage en présentant soixante estampes, affiches et livres, à voir gratuitement.

Arrow

L’atelier d’Éric Seydoux – Imprimeur et éditeur en sérigraphie

Du 21 novembre 2023 au 21 janvier 2024

Lire aussi article :  Augmentez la connectivité à votre domicile grâce a la fibre optique

2. Charles Gounod donne le la aux artistes

Léopold Burthe, Sapho jouant de la lyre

Léopold Burthe, Sapho jouant de la lyre, 1849

i

huile sur toile • 106 × 69 cm • © Carcassonne, Musée des Beaux-Arts / RMN-Grand palais / Philipp Bernard

Fils de peintre, Charles Gounod (1818–1893) a longtemps hésité entre le pinceau et la partition. Toute sa vie, le compositeur et musicien va donc garder des liens importants avec les artistes dont certains feront partie de sa famille. Ses opéras, Sapho (1851), Faust (1859), Mireille (1864) et Roméo et Juliette (1867), sont aussi la source d’inspiration de nombreuses peintures, sculptures, dessins… C’est une vraie constellation artistique qui tourne autour de Charles Gounod et que le musée des Avelines – installé rue Gounod à Saint-Cloud – explore en réunissant des trésors académiques signés Jean-Baptiste Carpeaux, Guillaume Dubufe, Ary Scheffer, Auguste Clésinger…

Arrow

Charles Gounod et les Beaux-Arts

Du 20 octobre 2023 au 18 février 2024

3. L’Allemagne de l’entre-deux-guerres dans l’objectif de Paul Wolff

Paul Wolff, Étude animalière : Pangolin

Paul Wolff, Étude animalière : Pangolin, vers 1929

i

© Collection Christian Brandstätter

La découverte du Dr Paul Wolff (1887–1951), pionnier dans l’utilisation du petit format photographique (35 millimètres) inventé par la firme Leica en 1929, vous fera assurément flasher ! Le Pavillon populaire de Montpellier donne à voir la première rétrospective en France de cet important photographe allemand de l’entre-deux-guerres, très rarement montré, en 140 clichés d’époque mis en perspective avec du matériel et des documents. « L’homme au Leica » est aussi le fondateur d’une agence photographique en Allemagne qui a capté une époque trouble et douloureuse en près de 700 000 photographies.

4. Un verre de Murano qui a du chien à Sceaux

À gauche : « Poulpe et poissons » attribués à Carlo Scarpa pour M.V.M., Cappellin & C., 1929-30. À droite : « Éléphant » de Napoleone Martinuzzi pour Zecchin-Martinuzzi Vetri artistici e Mosaici, vers 1932-1933.

À gauche : « Poulpe et poissons » attribués à Carlo Scarpa pour M.V.M., Cappellin & C., 1929–30. À droite : « Éléphant » de Napoleone Martinuzzi pour Zecchin-Martinuzzi Vetri artistici e Mosaici, vers 1932–1933.

i

Verre lattimo chemisé, décor phénicien, murrine / Verre chemisé bleu • © Philippe Abergel

Ils sont si mignons… En plus, pas besoin d’aller jusqu’à Murano pour les voir ! Une centaine d’animaux en verre, issus du savoir-faire de la fameuse île vénitienne et produits des années 1930 aux années 1990, montrent le bout de leur nez à Sceaux. Le Petit château du domaine départemental de Sceaux sert d’écrin à la mission de préfiguration du musée du Grand Siècle qui ouvrira à Saint-Cloud, en principe début 2026. En attendant cette inauguration, on peut profiter de nombreuses expositions gratuites grâce à la donation d’œuvres de l’académicien Pierre Rosenberg (né en 1936), dont ces superbes animaux à caresser des yeux. Verre soufflé, pâte de verre, transparent, irisé…, toutes les techniques reflètent la maestria des verreries de Murano et de designers italiens tels que Carlo Scarpa.

Arrow

Fantaisies animales – Les verres de Murano de la fondation Pierre Rosenberg

Du 13 octobre 2023 au 31 mars 2024

5. Le design à fond la forme à Nancy

Pierre Andre, Sans titre

Pierre Andre, Sans titre, 2023

i

© Ensad Nancy / photo Yvonne Corbie

La belle galerie Poirel à Nancy devient le terrain de jeu d’une vingtaine de jeunes designers et artistes ! Le temps d’une expo, l’Ensad (École nationale supérieure d’art et de design) de Nancy et la galerie My monkey s’affrontent autour du thème du sport. On joue ici avec les valeurs athlétiques : individuel, collectif, ludique, loisir, exploit, persévérance ou bien-être, le sport monte sur le podium des jeunes diplômés. Ce projet, dont l’entrée est libre, est labellisé « Olympiade Culturelle Paris 2024 ».



Source link