L’envol de la haute joaillerie artistique


Villa Erba, sur les rives du lac de Côme. Sur le palais du XIXe siècle, ancienne demeure des Visconti, la nuit vient de tomber. Entre les buis, une pluie d’étoiles défile : 170 pièces constellées de pierres rares, tant et si bien qu’elles dépassent parfois le million d’euros.

Invités de marque, stars du cinéma et riches collectionneurs en auront eu plein les yeux sous cette lune de juin 2023 en découvrant « Les Jardins de la Couture », la dernière collection de Victoire de Castellane pour Dior Haute Joaillerie. Un ravissement.

Fred, Collier « M.Fred Inner Light » Pain de sucre Joyful Attitude

Fred, Collier « M.Fred Inner Light » Pain de sucre Joyful Attitude, 2022

i

Or blanc, titane anodisé bleu, aigue-marine, cristal de roche, nacre, dickite, turquoise, chrysocolle, lapis-lazuli, sodalite, onyx, diamants • Éditions de La Martinière. © Fred

Qu’il semble à des années-lumière, le temps où le client assistait aux présentations confortablement lové dans les salons feutrés de la place Vendôme ! Chez Boucheron, établi là depuis 1893, il pouvait s’éclipser en catimini par une porte dérobée s’il venait avec sa maîtresse. En 2023, le même acheteur (désormais plutôt acheteuse d’ailleurs) aurait filé à l’anglaise voir Chanel à Londres, et sans doute cheminé avec Van Cleef & Arpels à la Villa Médicis de Rome écrin de son vertigineux « Grand Tour », célébrant la tradition du Grand Siècle où l’on parcourait l’Europe pour nourrir sa curiosité intellectuelle.

Un art en développement

Très tendance, ces « jewelry shows » scénarisés comme (et avec) des feux d’artifice reflètent à merveille l’esprit artistique qui déferle depuis une dizaine d’années sur la haute joaillerie. Les collections ressemblent de plus en plus à des expositions d’art, ménageant des temps forts, des surprises, de l’émotion tout en alignent une centaine de petits chefs-d’œuvre dont « le moindre millimètre carré est pensé et soigné », comme l’affirme Jacqueline Karachi, directrice de la Création Haute Joaillerie Cartier, signature d’époustouflantes pièces serties de saphirs, de diamants jaunes, d’opales, de turquoises…

Lire aussi article :  Le démocrate Eric Adams élu maire de New York
Lorenz Bäumer, Broche Araignée extravagante

Lorenz Bäumer, Broche Araignée extravagante

i

Or blanc rhodié noir, perle abalone, améthystes, péridots, diamants blancs, saphirs violets, tourmalines Paraiba, aigues-marines, améthystes • © Photo Philippe Garcia

Fin janvier 2024, elle s’apprête à dévoiler le dernier chapitre du « Voyage recommencé » : « Travail de la ligne, des volumes, palette de couleurs, inspiration de la nature et des cultures du monde sont autant de territoires que nous explorons, pour repousser les frontières de la création à la découverte de nouveaux horizons. »

Bagues, bracelets, rivières, diadèmes…

En pleine effervescence créative, la haute joaillerie vit un âge d’or. Les dernières collections alignent des tableaux miniatures, elles accrochent l’œil comme des objets d’art ou des sculptures tridimensionnelles. Bagues, bracelets, rivières, diadèmes font intervenir une multitude de métiers virtuoses maniant des techniques ultra-sophistiquées, de fonte et de travail de l’or, de taille de pierres, de sertissage, de marqueterie…

« Cela a parfois été un casse-tête ! Mais je tenais à ce que l’exploit de la réalisation s’efface devant la beauté du résultat. »

Patrice Leguéreau

Bulgari ressuscite son incroyable serpent, sous une peau de platine crachant des saphirs de forme ovale et Chanel luisant à la lumière comme une étoffe précieuse et vénéneuse (collection de haute joaillerie « Mediterranea »). Chez Chanel, le travail minutieux du tweed, matière star de la maison de couture, se déploie dans le moindre détail du sertissage : « Cela a parfois été un casse-tête ! confie Patrice Leguéreau, à la tête du Studio de Création Joaillerie depuis 2009. Mais je tenais absolument à ce que l’exploit de la réalisation s’efface devant la beauté et la singularité du résultat. Il était impératif que les bijoux soient légers et confortables, à l’instar d’une pièce d’étoffe. » Jamais les diamants de couleur (les plus rares) n’ont été si beaux…



Source link