des vents violents et de fortes pluies attendus


La dépression responsable de la dégradation à venir circule vendredi 1er octobre au cœur de l’Atlantique Nord. Elle débute son creusement qui s’annonce particulièrement rapide dans les prochaines heures.

Selon nos confrères de La Chaîne météo*, le temps de ce premier week-end d’octobre sera marqué par des intempéries, principalement sur la partie nord-ouest de la France. Une dépression circulant au cœur de l’Atlantique Nord va causer de fortes pluies mais surtout des vents violents.

Avec le rapprochement rapide de la dépression samedi 2 octobre au matin en mer d’Iroise, la situation commencera à sérieusement se dégrader à partir de 10 heures sur l’ouest de la Bretagne. Les pluies d’abord faibles se renforceront au fil des heures et deviendront fortes sur le Finistère à la mi-journée. Les vents de sud atteindront en fin de matinée 70 à 90 km/h sur l’ouest de la Bretagne avec des pointes à 100 km/h sur les côtes du Finistère les plus exposées au flux de sud.

Des rafales jusqu’à 120 km/h samedi

Dans l’après-midi, la dépression remontera rapidement de l’entrée de la Manche vers le sud de l’Angleterre, tandis que sa perturbation associée, très active, traversera la Bretagne. C’est en début d’après-midi, au passage du front perturbé que les vents les plus violents s’abattront sur la Bretagne, les Pays de la Loire et le Cotentin, avec des rafales de 100 à 110 km/h, localement 120 km/h sur les côtes. Les pluies, quant à elles, seront généralisées sur les mêmes régions avec des intensités assez marquées sur l’ouest et le sud de la Bretagne puis les Pays de la Loire.

Lire aussi article :  les autorités sanitaires appellent à la vigilance face à la menace du variant Omicron

En soirée, les vents les plus forts s’observeront de la Haute-Normandie aux Hauts-de-France avec des rafales de 100 à 110 km/h sur les côtes exposées, alors que le vent se calmera nettement entre la Bretagne et le Cotentin.

Dans la nuit de samedi à dimanche, les rafales se déplaceront sur un axe allant des Charentes et de la Vendée aux Ardennes, avec des vitesses entre 70 et 90 km/h. Ces vents seront également ressentis dans la vallée du Rhône et dans l’est de l’Auvergne jusqu’à la Bourgogne-Franche-Comté, alors que les pluies persisteront sur les Pays de la Loire.

Dimanche matin, «la perturbation pluvieuse glissera vers l’est pour s’étendre à la mi-journée des Pyrénées-Atlantiques à la Lorraine. Parallèlement, des pluies parfois orageuses commenceront à se développer entre le nord de l’Hérault et l’Ardèche, prémices de la future dégradation sur le centre-est et sud-est de l’hexagone».

Plusieurs départements en vigilance orange

Les Côtes-d’Armor, le Finistère, la Manche et le Morbihan sont placés en vigilance orange en raison des rafales violentes attendues ce week-end. Capture d’écran La Chaîne météo

* La Chaîne Météo appartient au groupe Figaro.



Source link