À Lille, le musée du LaM va fermer pour travaux jusqu’en 2026



Plus que quelques mois pour profiter du LaM ! Situé à Villeneuve-d’Ascq, le fameux musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut de la métropole lilloise a en effet annoncé qu’il fermera ses portes à l’automne 2024, et ce jusqu’à début 2026, pour un peu plus d’un an de travaux de rénovation.

Inauguré en 1983, ce musée en briques ouvrant sur un parc de sculptures de plus de deux hectares est très apprécié pour sa programmation et ses collections qui rassemblent des artistes comme Alexander Calder, Pablo Picasso, Amedeo Modigliani, Paul Klee, Séraphine de Senlis, André Robillard ou Annette Messager.

Un chantier d’un an pour un coût de 12 millions d’euros

Mais le bâtiment de l’architecte Roland Simounet, influencé par Le Corbusier, présente aujourd’hui « des signes de vétusté nécessitant d’importants travaux », expliquait en juin dernier la Métropole européenne de Lille (MEL).

« Différents chantiers » d’un coût de douze millions d’euros seront donc menés afin « d’améliorer l’accueil et le confort de visite des publics, l’accessibilité et la visibilité du musée et de son parc, ainsi que l’optimisation énergétique des bâtiments », a précisé l’institution. En plus de la restauration des façades et des toitures (dont certaines seront végétalisées), ainsi que de l’allée principale menant à l’entrée du musée, et de deux clôtures, les vitrages seront remplacés, et une partie des espaces administratifs et d’accueil réaménagée.

Encore quelques mois pour profiter du LaM

Les travaux débuteront en réalité au printemps 2024, mais en entraînant seulement la fermeture de la bibliothèque et du café-restaurant. À partir de l’automne 2024 (probablement octobre), musée et parc seront en revanche totalement fermés, tout en continuant à vivre à travers une programmation hors-les-murs, encore non définie.

Lire aussi article :  « L’Apparition de la famille de l’artiste » : tout Chagall dans un tableau

D’ici sa fermeture, les visiteurs pourront y découvrir les expositions « Anselm Kiefer, La photographie au commencement » (qui s’achève bientôt, le 3 mars), « La collection » (jusqu’au 29 septembre), « Guy Brunet. Le cinéma de mon père » (du 5 mai au 29 septembre) et « Marisa Merz. Écouter l’espace » (du 3 mai au 22 septembre), ainsi que la programmation estivale « Un été olympique au LaM » (juillet-août). Début 2026, le musée fêtera sa réouverture avec une exposition exceptionnelle consacrée à Vassily Kandinsky, en partenariat avec le Centre Pompidou.



Source link