À Aix-en-Provence, une fresque inédite de Cézanne découverte


C’est une découverte des plus émouvantes. Située en bordure d’Aix-en-Provence, la bastide du Jas de Bouffan est un haut lieu dans l’histoire de Paul Cézanne, qui a occupé cette vaste bâtisse du XVIIIe siècle et arpenté son parc de quinze hectares (contre trois aujourd’hui) durant 40 ans.

Après l’achat des lieux par son père en 1859, l’artiste a pleinement pris possession du grand salon de la demeure, dont il a orné les murs de neuf peintures : des portraits, parmi lesquels celui de Cézanne père, des allégories des quatre saisons, des paysages, des scènes galantes et religieuses… Autant d’œuvres qui avaient été déposées lors de la mise en vente du Jas en 1899, aujourd’hui conservées entre autres au Petit Palais.

Les traces d’une fresque découvertes

C’est en tout cas ce qu’ont longtemps cru les historiens, avant cette prodigieuse découverte faite en août 2023 par les équipes de Sinopia, en charge de la restauration complète de la bastide : les traces d’une fresque de six mètres carrés, figurant ce qui ressemble à l’entrée d’un port avec des oriflammes, des mâts de bateaux et un ciel brumeux – le tout premier panneau peint par Cézanne au Jas de Bouffan, longtemps recouvert par Un jeu de cache-cache, également déposé et désormais exposé au musée Nakata d’Hiroshima, au Japon.

Dans le grand salon de la Bastide du jas de Bouffan, traces de peinture d’un panneau de Paul Cézanne

Dans le grand salon de la Bastide du jas de Bouffan, traces de peinture d’un panneau de Paul Cézanne, 2023

i

© Ville d’Aix-en-Provence / Philippe Biolatto

Authentifiés par la Société Paul Cézanne, ces fragments révèlent le coup de pinceau de jeunesse du peintre et permettent de mesurer l’ampleur du tournant pictural radical opéré par l’artiste, à qui l’on devait attribuer plus tard la paternité de l’art moderne !

Lire aussi article :  interpellation d'un narcotrafiquant marseillais soupçonné de meurtre

Une grande « année Cézanne » en 2025 à Aix-en-Provence

Voilà donc une découverte d’ampleur qui tombe à pic alors qu’Aix-en-Provence célébrera en 2025 l’« année Cézanne » avec la programmation de nombreux événements en hommage au peintre, dont une grande exposition au musée Granet, riche d’une centaine d’œuvres parmi lesquels figureront des prêts prestigieux.

Entièrement restauré, le Jas de Bouffan abritera un centre cézannien de recherche et de documentation mais aussi un auditorium, un point de restauration et un nouveau lieu d’accueil. Un chantier d’envergure qui s’accompagnera d’une extension de l’atelier des Lauves grâce à l’acquisition par la Ville d’une maison voisine où seront aménagés un accueil pour les visiteurs avec boutique, cafétéria et bureaux. L’atelier, qui fermera ses portes à partir du 1er avril, sera, quant à lui, entièrement restauré et réaménagé afin de renouer avec l’atmosphère dans laquelle le peintre a passé les dernières années de sa vie.

Arrow

Bastide du Jas de Bouffan



Source link