Volé en 2015, un tableau de Francis Bacon retrouvé à Madrid


C’est l’aboutissement de neuf ans d’enquête, et la résolution de l’un des plus importants vols d’art contemporain en Espagne ! En 2015, cinq tableaux du peintre britannique Francis Bacon (1909–1992), d’une valeur totale de 25 millions d’euros, avaient été volés à Madrid au domicile de son dernier amant, le banquier espagnol José Capelo Blanco (né en 1956).

Trois de ces œuvres avaient été retrouvées en 2017. Les deux dernières restaient dans la nature… Jusqu’à ce que la Policía Nacional mette la main ce jeudi 23 mai sur la quatrième, estimée à 5 millions d’euros : une étude pour un portrait de José Capelo, signée et datée de 1989.

Le dernier amant de Bacon cambriolé

Francis Bacon dans son atelier à Londres

Francis Bacon dans son atelier à Londres

i

C’est en août 1987 que Francis Bacon, alors âgé de 77 ans, rencontre José Capelo, un beau banquier ibère d’une trentaine d’années. L’artiste se met alors à apprendre l’espagnol et à passer beaucoup de temps en Espagne, avant de voyager avec lui en France, en Angleterre et en Italie. Le peintre réalise plusieurs portraits de son amant, et le représente dans son grand triptyque de 1991. Sous son charme, il lui offre plusieurs tableaux ainsi que la coquette somme de quatre millions de dollars.

Mais, durant l’été 2015, des cambrioleurs s’introduisent dans le domicile madrilène de Capelo. Profitant de l’absence du propriétaire, qui se trouve en voyage à Londres, les malfaiteurs réussissent à désactiver le système de sécurité, à pénétrer dans la maison au nez et à la barbe du gardien, et à repartir avec les cinq tableaux, ainsi que des bijoux et un coffre-fort… Le tout sans laisser aucune empreinte !

Lire aussi article :  Au Cniel, les éleveurs laitiers espèrent un « monde d’après » plus rémunérateur

Une tentative de vente des œuvres volées début 2024

Capture d’écran issue d’une vidéo du ministère de l’interieur espagnol montrant le dos du tableau de Francis Bacon retrouvé par la police, 23 mai 2024

Capture d’écran issue d’une vidéo du ministère de l’interieur espagnol montrant le dos du tableau de Francis Bacon retrouvé par la police, 23 mai 2024

i

© Handout / SPANISH INTERIOR MINISTRY

Le portrait de Capelo, retrouvé cette semaine dans un appartement madrilène, ainsi que la dernière œuvre, qui reste encore à trouver, ont fait l’objet d’une tentative de vente en février 2024. Les photographies des deux peintures ont en effet été envoyées à un marchand d’art, ce qui a permis à la police de remonter jusqu’au commanditaire du vol.

Au total, depuis 2015, seize personnes soupçonnées d’être impliquées dans le vol, dont le commanditaire (qui serait un marchand d’art madrilène, selon le quotidien El País) et ses « auteurs matériels », ont été arrêtées, a précisé la police, qui a évoqué des liens entre les personnes interpellées et des « groupes organisés d’Europe de l’Est ». La Policía Nacional n’a pas livré davantage de détails, l’enquête étant toujours en cours pour localiser le dernier tableau et faire tomber les derniers membres du réseau…



Source link