une fournée de nouvelles informations


Invité avec le tapis rouge dans le podcast Kinda Funny Games, Todd Howard de Bethesda est forcément venu parler Starfield à deux mois et demi de son lancement (6 septembre, PC, Xbox Series, Game Pass), de quoi repartir avec quelques informations fraîches et divers explications :

– Déjà, pour un principe moderne d’accessibilité, il y aura plusieurs tailles pour les textes afin d’éviter de se briser les yeux comme à l’époque PS360.

– Pas encore de confirmation quant à la compatibilité Steam Deck mais la porte est ouverte.

– Plus de 1000 planètes comme nous le savions mais pour un besoin de relatif réalisme, et aussi parce que le jeu est déjà suffisamment ambitieux, seulement 10% seront habitées, que ce soit par des humains colonisateurs ou tout simplement la faune. Qui plus est, la cartographie d’une planète est source de revenus si vous revendez les données.

– Au niveau des vaisseaux, on pourra en voler et les modifier ensuite. Il existe d’ailleurs des options de personnalisation non dévoilée, car n’arrivant que vers la fin du jeu.

– Les autres ne seront pas à négliger pour autant entre ressources et explorations, et le simple fait qu’une planète inhabitée en apparence l’a peut-être été un jour.

– Un peu à l’instar de Skyrim bien avant lui, s’il est probable qu’il existe un onglet de fedex, l’équipe a tenu à fournir une masse de quêtes secondaires plus travaillées.

– Pas de véhicules terrestres ni de montures malheureusement (ni de pêche).

– La construction des avant-postes mènera au recrutement d’un équipage qui s’attellera à transférer les ressources et créer des routes commerciales à travers l’espace.

Lire aussi article :  [Rumeur] Le nouveau service Spartacus (Sony) sera dévoilé dans quelques jours

– Pour combler ce manque, l’espèce de « boost jet-pack » sera présent, en plus du plaisir de pouvoir se promener dans des planètes à très faible gravité.

– Promesse de batailles galactiques immenses.

– Vos compagnons pourront être en désaccord avec vos décisions, avec des conséquences qui peuvent aller plus loin qu’un simple départ de la team. Si vous craignez qu’une arme alliée se retourne contre vous, vous pourrez toujours privilégier les droïdes.

– Il y a bien une station de radio mais elle reste locale, à un certain endroit.

– Bethesda a préféré maintenir toutes les fonctionnalités prévues au départ plutôt que de faire des coupes d’économie dans le but d’avoir un mode 60FPS sur Xbox Series. Les consoleux devront donc faire sans, pour l’instant en tout cas.

– Bien entendu, dans la grande tradition Bethesda, Starfield a le potentiel de happer les moddeurs.

En passant, Pete Hines a signalé devant la FTC que s’il y avait eu une version PlayStation 5, Starfield n’aurait jamais pu sortir à la date indiquée (ça valait bien le coup de l’annoncer pour fin 2022…).



Source link