Thierry Boutonnier, un déjeuner sur l’herbe pas si innocent


Thierry Boutonnier, Forêt de plume

Thierry Boutonnier, Forêt de plume

i

Production MAIF Social Club © Denis Meyer / MAIF

Une forêt dense, noire, figurée par quelques colonnes minimalistes. Au centre, sur un lit de plumes blanches, un étrange monticule… Qui se révèle être, lorsque le spectateur se rapproche, une montagne de nuggets ! Œuvre de Thierry Boutonnier (né en 1980), artiste originaire du sud-ouest de la France, cette installation d’une abondance surréaliste est chargée d’une critique acerbe, et riche d’enseignements. Car si l’artiste a choisi les nuggets, et non les chips ou les bonbons, comme symboles ultimes de cette malbouffe qui détruit nos corps et nos environnements, c’est parce que la « consommation de volaille et d’œufs représente en France un tiers de l’empreinte forêt (outil permettant de mesurer l’impact de notre consommation sur la forêt) » – le cartel nous l’apprend.

Thierry Boutonnier, Détail de l’œuvre « Forêt de plume »

Thierry Boutonnier, Détail de l’œuvre « Forêt de plume »

i

Production MAIF Social Club © Denis Meyer / MAIF

Pourquoi ? Parce que les poulets élevés en batterie sont nourris avec du soja, dont la monoculture intensive est synonyme d’une déforestation quotidienne, par poignées d’hectares. Manger mieux revient donc à agir directement sur la déforestation, explique l’artiste qui a grandi dans une famille d’éleveurs laitiers. Lauréat du prix COAL en 2016, Thierry Boutonnier est un plasticien militant, dont les œuvres variées (performances, sculptures, vidéos, photographies…) vont de pair avec des engagement et des actions concrètes. Projets réalisés en collaboration avec les travailleurs d’une ferme, création d’une forêt urbaine à partir de jeunes pousses récoltées en ville : l’artiste ne cesse d’alerter et d’agir, dans un même élan artistique, humain et écologique.

Lire aussi article :  Concours d’attractivité des métiers du nucléaire

Avec cette ultime œuvre, l’exposition « Le Chant des forêts » affirme ainsi la volonté de sa commissaire, Lauranne Germond (créatrice du prix COAL), d’inscrire la création artistique dans une dimension activiste. Qui révèle au public les dangers de l’exploitation du monde, et invite à agir. Alors, on bouge ?

Arrow

Le Chant des Forêts

Du 1 octobre 2022 au 22 juillet 2023
Entrée libre, sans réservation

Arrow

Pour aller plus loin

En parallèle de son exposition, le MAIF Social Club a imaginé une programmation variée d’événements : spectacle, ateliers, visites… On y célébrera notamment la Nuit Blanche samedi 3 juin avec une installation in situ et un spectacle de Marinette Dozeville hors les murs à trois minutes du MAIF Social Club.

Retrouvez toute la programmation du lieu sur programmation.maifsocialclub.fr



Source link