retour sur le State of Play


Retour sur le dernier State of Play qui comme le précédent fut donc consacré à un jeu tiers, Final Fantasy XVI en l’occurrence, en espérant que contrairement à Suicide Squad qui avait également eu les honneurs d’une grosse mise en avant par Sony, le prochain blockbuster de Square Enix tienne lui sa date de sortie toujours actée pour le 22 juin, exclusivement sur PS5.

Plusieurs visuels et surtout une grosse vidéo de présentation qui débutera par une petite visite du monde de Valisthéa, et justement de sa map plus linéaire que dans le fameux FFXV mais néanmoins pas soumise à l’obligation de la linéarité absolue du treizième épisode par ses possibilités de retour en arrière, rien que pour les nombreuses quêtes annexes (en partie récupérées au coeur de votre QG/repaire) qui ici ne seront heureusement pas cantonner à une unique zone finale. Un repaire qui servira également à en connaître davantage sur le lore grâce au « Prof » (Harpocrate de son nom) et à Viviane la stratège.

Dans le cadre de cet ultime show majeur, Square Enix a également souhaité refaire un point sur le système de combat complètement orienté action (bien plus que FFXV et FFVII Remake en somme) grâce à l’apport de Ryota Suzuki dont on sent de suite les sensations DMC5. Un pari néanmoins risqué pour une tranche du public ne souhaitant jouer à FF que pour profiter du dépaysement, de l’OST et du scénario, et c’est bien pour eux que les développeurs ont livré un « mode histoire » fourni en aide dont l’esquive automatique, ou encore des options telles que l’upgrade auto des compétences.

Lire aussi article :  Diablo IV nous parle de son contenu endgame

Il restera dommage que l’éditeur mette encore en avant les combats entre primordiaux qui sont assurés d’être parmi les plus gros aspects grand spectacle de cet épisode, mais dont une partie ne laissera désormais plus de grandes surprises.



Source link