La Human Rights Foundation accorde 500 000 dollars à 18 projets sur Bitcoin


Mardi dernier, l’ONG Human Rights Foundation (HRF) a annoncé 18 nouvelles subventions accordées à des projets contribuant au développement de Bitcoin en tant qu’outil de résistance à l’oppression à travers le monde :

– Mostro, une plateforme d’échange de bitcoin décentralisée fonctionnant sur le protocole Nostr.

– Mi Primer Bitcoin, une organisation à but non lucratif proposant des cours open source sur Bitcoin en Amérique centrale.

– Arabic Hodl, qui s’attache à faciliter la compréhension de Bitcoin à plus de 400 millions de personnes arabophones dans le monde.

– Netblocks, association qui lutte contre les restrictions et les fermetures d’accès à Internet, qui, dans certains pays, frappent les militants des droits de l’homme et les journalistes.

– Lorban pour son travail sur Stratum V2, une mise à niveau du protocole Stratum qui permettra aux utilisateurs de pools de minage de sélectionner eux-mêmes les transactions des blocs qu’ils proposent.

– John Carlson pour ses contributions continues à la mise à jour et à l’amélioration du projet Bitcoin Core App, permettant de vérifier soi-même ses transactions Bitcoin sur un téléphone sans avoir à reposer sur un tiers.

– Area Bitcoin qui fournit du contenu sur Bitcoin en anglais et en portugais.

– Berta Valle pour son travail éducatif Bitcoin au Nicaragua, axé sur la communauté des défenseurs des droits de l’Homme.

– Bitshala, une initiative éducative menée par des Bitcoiners indiens qui fournit des conseils et des ressources aux développeurs. Bitshala utilisera le financement pour créer un référentiel de tutoriels et de présentations techniques, organiser des groupes d’étude et soutenir la communauté Bitcoin en Inde.

Lire aussi article :  Trailer du film Mulan - Mulan Bande-annonce VO

Hack.BS, une association à but non lucratif italienne. Le financement sera utilisé pour ouvrir un centre de travail collaboratif et un espace événementiel actif, accueillant des rencontres, des ateliers et des hackathons. Les fonds seront également utilisés pour aider à internationaliser le centre et à apporter une expertise mondiale dans les domaines de la liberté financière et de la défense de la vie privée.

– Bitcoin Deepa, une association sri-lankaise également connu sous le nom de Pearl of Satoshi. Les fonds soutiendront notamment des rencontres Bitcoin mensuelles, aideront les commerçants à adopter Bitcoin et financeront le lancement d’un podcast en cinghalais : Bitcoin Katha.

– Exonumia, une organisation à but non lucratif traduisant des contenus sur Bitcoin dans des langues africaines natives telles que le shona, le malgache, l’amharique, le kiswahili et le lingala.

– L0la L33tz créatrice d’un guide de confidentialité Bitcoin pour les débutants, avec un accent particulier sur les activistes, les dissidents et les ONG opérant dans des environnements hostiles.

– Groundswell, une association qui œuvre Royaume-Uni pour la paix entre les différentes communautés et contre l’extrémisme.

– Kulpreet Singh pour son travail sur Braidpool, un pool de minage de pair à pair conçu pour renforcer la résistance à la censure de Bitcoin en réduisant ainsi l’influence des opérateurs de pool.

– SeedSigner, un dispositif de signature Bitcoin DIY que n’importe qui, n’importe où, peut construire lui-même. 

– Bitcoin++, une conférence itinérante sur Bitcoin dédiée aux développeurs.

– Bitcoin Atlantis, une conférence sur Bitcoin qui aura lieu du 1er au 3 mars à Madère, au Portugal. Le financement aidera les défenseurs des droits humains, les dirigeants de la société civile et les éducateurs travaillant dans des dictatures à assister à l’événement, à partager leurs expériences et à acquérir de nouveaux contacts et ressources.

Lire aussi article :  Lancement réussi pour le film Sonic 2

En savoir plus : https://hrf.org/devfund2023q4





Source link