Joyeuse année halving ! – bitcoin.fr


Il faut bien le dire, l’année 2023 fut des plus surprenantes, non pas tant parce que le cours du bitcoin s’est apprécié de 250% pendant cette période – ce n’est pas une première – mais parce que de nouveaux usages du protocole Bitcoin ont soudainement émergé sans prévenir, mais pas sans créer quelques remous.

Le 20 janvier, Casey Rodarmor lançait ainsi le protocole Ordinals qui utilise, à moindre coût [1], l’espace des données témoins des blocs de transaction pour stocker des données dans des scripts de dépenses de Taproot. Idée géniale pour les uns – car il n’y a pas d’usage illégitime du protocole, perversion à corriger pour les autres [2], l’avènement du protocole Ordinals a été le catalyseur de toutes sortes d’innovations loufoques.

C’est ainsi qu’apparurent, en mars 2023, les BRC-20, jetons fantaisistes ancrés sur Bitcoin, puis une hérésie encore plus diabolique : Le protocole Stamps qui permet d’intégrer des données sur Bitcoin (le plus souvent des images) en utilisant les sorties de transactions. Au fil des mois toutes ces belles idées ont connu un véritable emballement et ont fini par avoir un impact visible sur la TimeChain [3], si bien qu’à partir de mai, la frénésie (passagère ?) pour ces nouveaux actifs a eu des conséquences directes sur les usages.

A 15 dollars la transaction médiane, « l’onboarding » direct de nouveaux utilisateurs sur le Lightning Network est devenu très compliqué. Par ailleurs les canaux à trop faible capacité sont désormais à la merci d’une fermeture non coopérative susceptible de voler les fonds [4]. Les opérateurs « custodial » sont aujourd’hui la seule entrée possible pour les nouveaux venus qui souhaitent tremper un pied dans la piscine sans y basculer complètement. Mais, après tout, les « digital artefacts » et surtout les BRC-20 ne font qu’anticiper une situation qui devait arriver tôt ou tard – sauf à penser que Bitcoin ne gagne pas en popularité.

C’est au cours de ce même mois de mai que j’ai découvert avec stupéfaction que j’avais sauté un paragraphe entier du White Paper, celui où Satoshi affirmait qu’utiliser Bitcoin impliquait nécessairement d’être climatosceptique, raciste et homophobe. Certains camarades ont cru me rassurer en me disant que je confondais le texte et son exégèse Hadjadjienne et que, pour être un bon bitcoiner, il suffisait de me nourrir de viande rouge et d’avoir au cœur la profonde conviction que la somme des intérêts particuliers constitue forcément l’optimum de l’intérêt général… C’était un virage idéologique encore trop brutal pour moi. Je poursuis donc ma propre voie et les contempteurs de Bitcoin ne gâcheront pas mon plaisir devant les réalisations concrètes et les innovations prometteuses de 2023 :
– Deux versions majeures de Bitcoin Core (25 & 26) [5] avec notamment l’intégration complète de Miniscript puis celle du BIP324 qui permet aux nœuds du réseau Bitcoin de communiquer entre eux via des connexions chiffrées.
– L’arrivée du splicing (sur Eclair et Core Lightning) pour permettre aux utilisateurs du réseau Lightning d’ajouter de la liquidité aux canaux existants,
– Des interactions croissantes entre le Lightning Network et le protocole Nostr (micro-paiements Lightning, projets de marchés ou d’exchanges décentralisés…),
– Des avancées sur le protocole Stratum V2 qui décentralisera le minage en permettant aux mineurs qui dépendent d’une pool de composer eux-mêmes leurs blocs,
– Le protocole Ark, présenté en mai par Burak Keceli, qui permettrait de faire des paiements en BTC rapides, anonymes, peu onéreux sans les contraintes du réseau Lightning (pas besoin de liquidités entrantes pour recevoir des paiements, ni d’un serveur tournant 24h sur 24),
– Le protocole BitVM, présenté en octobre par Robin Linus, qui propose d’étendre les fonctionnalités de Bitcoin en déplaçant tous les calculs en dehors de la chaîne de façon vérifiable et sans nécessiter de changement de consensus,
– Le protocole BitStream, du même Robin Linus, qui propose un moyen d’utiliser Bitcoin pour l’achat atomique de données,
– Les avancées sur les covenants qui seront (peut-être) intégrés à une prochaine version de Bitcoin Core,
– Les possibilités ouvertes par les « Discreet Log Contract » pour créer des produits dérivés basés sur Bitcoin en minimisant le risque de contrepartie.
– le développement de Bitcoin wallets qui explorent les possibilités ouvertes par Taproot et Miniscript.
On pourrait également citer des projets comme Enigma network ou les Channel Factories et très vraisemblablement bien d’autres encore…

Lire aussi article :  le risque d'hospitalisation réduit jusqu'à 70% par rapport au variant Delta

Autre motif de satisfaction pour cette année 2023 : le développement en France de nombreux meetups dédiés à Bitcoin (pas loin d’une trentaine de villes), sous l’impulsion de Découvre Bitcoin.

Je finis cet article par mes traditionnelles prédictions pour cette nouvelle année. Un rappel s’impose néanmoins sur la méthode : ceux qui me connaissent savent que je lis dans le Marc de Gewurtz, une technique encore en cours d’homologation.

Horoscope 2024

TAUREAU / BÉLIER : Maitrisez vos nerfs. L’agitation liée à l’arrivée tant attendue des ETF au comptant sur Bitcoin devrait atteindre son paroxysme en début d’année, puis retomber comme une crêpe. Le nouvel ATH sera donc repoussé en 2025.

GÉMEAUX : Les frères Winklevoss seront à leur tour rattrapés par la SEC. Sortez vos bitcoins des plateformes centralisées.

CANCER : Il est temps de penser à votre héritage. Avez-vous songé à Liana de Wizardsardine ?

LION (Loup, Renard et Chien de la Casse) : L’amitié, le vin, la prospérité et le partage de bonnes lectures seront au cœur de votre vie cette année.

VIERGE : Il est temps d’entrer dans la vie. En préliminaire : des transactions Lightning sur un wallet Lightning « custodial », puis passez aux choses sérieuses. Attention : même pour un premier rapport financier, n’oubliez pas de vous protéger.

BALANCE : Toujours positive si vous restez sur Bitcoin.

SCORPION : Vous êtes capable de survivre dans les pires conditions, vous tiendrez bien une année de plus.

SAGITTAIRE : Ne vous souciez pas de la direction de la flèche. Poursuivez le DCA [6].

CAPRICORNE : Si Jupiter entre en Vénus et que simultanément la Kijun-sen induit un retracement de Fibonaci dans le nuage d’Ichimoku, c’est probablement qu’il y aura une hausse du cours… à moins qu’il ne s’agisse d’une baisse. Une longue période de range n’est pas à exclure non plus.

Lire aussi article :  Plus belle la vie du vendredi 20 novembre 2020 : résumé en avance de l'épisode 4155 [SPOILERS] - News Séries à la TV

VERSEAU : Ne retournez pas sur Solana. Souvenez vous de ce qui vous est arrivé la dernière fois.

POISSONS : Le halving aura lieu au printemps. A partir de là, il vous restera un an pour quitter la frayère et rejoindre les baleines. Restez cependant vigilant, elles peuvent vous avaler.

Bonne et heureuse année 2024 !


[1] Dans le calcul des frais de transaction, les données de la partie « witness » coûtent quatre fois moins cher que les autres données de la transaction.

[2] Leurs arguments : Ceux qui récoltent les bénéfices de ces différents protocoles à travers l’augmentation globale des frais de transaction ne sont pas ceux qui en paient le prix : les opérateurs de noeuds, qui, lorsqu’ils arrivent sur le réseau, sont obligés de télécharger une masse de données encore plus grande et qui, surtout, devront acquérir du matériel de plus en plus puissant pour pouvoir face face à l’augmentation du nombre d’UTXO. Par ailleurs ces opérateurs sont fortement incités à élaguer ces données pour gagner de l’espace, réduisant le nombre de noeuds d’archive qui sont indispensables pour mettre à jour les nouveaux noeuds.

[3] Evolution du nombre d’UTXO et de la taille de la TimeChain Bitcoin :

[4] Notons tout de même que quand les frais sont supérieurs au gain, une telle manœuvre n’a aucun intérêt pour l’attaquant.

[5] Bitcoin Core est l’implémentation de référence du protocole Bitcoin.

[6] Le « Dollar Cost Average » est une stratégie d’investissement qui consiste à construire son portefeuille en investissant des sommes égales à intervalles réguliers.





Source link

Lire aussi article :  Valérie Pécresse assure qu'elle «va gagner cette élection»