JO 2024 : les spectaculaires clichés de Mathieu Forget dans les musées de Paris


« Ô temps ! Suspends ton vol », écrivait le poète. On ne sait pas si Mathieu Forget a d’une quelconque manière été inspiré par Lamartine. Toujours est-il que le travail de ce photographe, qui se fait aussi appeler « Forgetmat » sur Instagram (où il est suivi par plus de 340 000 personnes) ou « Flying Man », apparaît comme une parfaite illustration du célèbre vers.

Photographe donc, mais aussi danseur et performeur, le jeune homme se met en scène dans d’étonnants clichés, comme en apesanteur dans l’espace. Faisons tout de suite taire les mauvaises langues : rien ici n’est retouché !

Une carte blanche offerte par Paris Musées

Réalisée dans le cadre d’une carte blanche offerte par Paris Musées, sa nouvelle série met à l’honneur une thématique qui, à l’approche des Jeux olympiques et paralympiques, a inspiré la programmation estivale de bon nombre d’institutions : l’art et le sport

Forgetmat, Agari avec Steven Da Costa, karatéka, champion du monde, médaillé or JO Tokyo 2020 et Cyrian Ravet, taekwondoïste, champion d’Europe 2022 (musée Bourdelle)

Forgetmat, Agari avec Steven Da Costa, karatéka, champion du monde, médaillé or JO Tokyo 2020 et Cyrian Ravet, taekwondoïste, champion d’Europe 2022 (musée Bourdelle), 2024

i

L’artiste s’est ainsi invité dans les musées de la Ville de Paris en compagnie d’athlètes de haut niveau, aux côtés desquels il prend la pose, en lévitation toujours, face aux œuvres : avec les handballeuses Pauletta Foppa, Grâce Zaadi (médaillées d’or aux JO de Tokyo en 2021) et Tamara Horacek (médaillée d’argent aux JO de Rio en 2016) face à la monumentale Fée Électricité (1937) de Raoul Dufy au musée d’Art moderne ; avec l’escrimeur Enzo Lefort (médaillé d’or par équipe au fleuret aux JO de Tokyo en 2021) dans la galerie des sculptures du Petit Palais ; ou encore avec Matthias Dandois (nonuple champion du monde de BMX Flat) sur le toit du Palais Galliera

Lire aussi article :  NetZero - La fondation d'Elon Musk distingue une jeune pousse française de décarbonation

Expositions, spectacles vivants, tables rondes…

Cette spectaculaire série, qui devrait être prochainement exposée dans l’espace public – sans plus de précision pour l’instant – s’inscrit dans la programmation « Paris Musées fête les Jeux ! », qui entend célébrer l’art et le sport sous toutes ses formes durant la durée des Jeux olympiques et paralympiques 2024 : expositions, spectacles vivants, tables rondes, week-ends festifs… C’est sûr, cet été, il va y avoir du sport au musée !

Arrow

Paris Musées fête les Jeux !





Source link