Festival Musique et vin au Clos Vougeot – Le bonheur est dans le prêt (d’instruments)


Le festival « Musique et vin au Clos Vougeot », dont la 15e édition débute samedi en Bourgogne, est devenu une pépinière de jeunes talents, prêtant gratuitement aux débutants des instruments de qualité inaccessibles mais nécessaires à leur développement.

Un violoncelle du grand luthier Frank Ravatin, copie de Stradivarius d’une valeur de 40 000 euros, a ainsi été confié à Romane Bestautte, 24 ans, en deuxième année de licence quand elle a été choisie en 2019 par le Fonds instrumental de « Musique et vin ».

« Je venais de faire un emprunt étudiant pour me permettre de payer mes études. L’achat d’un instrument à la hauteur des exigences de ces études était inenvisageable », dit-elle à l’AFP. Sans ce prêt gratuit, elle aurait dû se contenter d’un « mulet », comme on dit parmi les musiciens. « Ca m’a permis de progresser. Avant le Ravatin, je jouais un violoncelle ancien qui est beaucoup plus limité, ce qui me restreignait dans mon travail », dit cette jeune musicienne qui fait maintenant partie des violoncellistes les plus prometteuses de sa génération.

Comme elle, 78 jeunes talents ont profité de la vingtaine d’instruments à cordes du fonds, grâce aux dons des mécènes du vin.

« Nous aidons les jeunes à un moment-clef de leur carrière. Leur difficulté est d’acheter un instrument : c’est quasi-impossible. Un beau violon vaut au moins 20 000 euros et un violoncelle 40 à 50 000 euros », explique Daniel Weissmann, directeur général de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, et coordinateur du Fonds.

Lire aussi article :  Replay : Thaddeus Dryja à Surfin'Bitcoin

« C’est une chance rare », reconnaît Jean Sautereau, qui jouait sur « un instrument chinois limité » avant de bénéficier en 2017 du prêt d’un alto fait sur un modèle de Guarnerius. L’altiste de 26 ans figure dorénavant parmi les solistes montants de la scène classique.

Le festival dédie justement un premier concert samedi à ces jeunes talents, sous la houlette du violoncelliste Gautier Capuçon. Le spectacle final, le 2 juillet, sera donné par le violoncelliste franco-américain Yo-Yo Ma.

Le fonds du Clos Vougeot, appellation iconique en Bourgogne, est aujourd’hui le seul du genre en France adossé à un festival (du 24 juin au 2 juillet).

Pour Aubert de Vilaine, cofondateur du Festival et ancien gérant du célébrissime domaine bourguignon de la Romanée-Conti, « le vin et la musique se nourrissent ».



Source link