Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l’épisode 684 du mercredi 18 mars 2020 [SPOILERS] – News Séries à la TV


Dans le prochain épisode de “Demain nous appartient”… Tandis que Nadine avoue le meurtre de Robert Constant, Leila risque une mise à pied. En parallèle, Maxime ne veut pas gâcher son amitié avec Amanda.

Capture d’écran/TF1

Attention, les paragraphes qui suivent contiennent des spoilers sur l’épisode de Demain nous appartient diffusé demain soir sur TF1 ! Si vous ne voulez rien savoir, ne lisez pas ce qui suit !

Mercredi 18 mars dans Demain nous appartient

NADINE AVOUE AVOIR TUÉ ROBERT CONSTANT

Aurore informe Martin qu’elle a retrouvé une vidéo contenant les aveux de Dafné Pastoré. Dans celle-ci, elle raconte que Nadine Barreau faisait pression sur elle depuis plus de 20 ans car elle savait ce qu’il s’était réellement passé le jour de la mort de Robert Constant. La nuit du 30 mars 2000, Dafné atteste que ce n’est pas Milo Calvini qui a tué le policier mais bien Nadine. En effet, Robert essayait de la violer quand Milo est intervenu pour la défendre en le poussant en arrière. Bien que sa tête ait heurté violemment le sol, Robert était encore vivant lorsque Nadine est arrivée sur les lieux. Elle s’est alors emparée d’une pierre et a achevé son collègue. Sous le choc, Martin a du mal à croire que Nadine ait pu faire une chose pareille car elle était l’amie de son père. Toutefois, comprenant qu’Antoine a peut-être dit la vérité depuis le début, le commandant Constant souhaite obtenir des réponses claires et donne rendez-vous à Nadine pour aller boire un verre en fin de journée. Pendant ce temps, Souleymane aimerait pouvoir rester avec Rose si son père venait à être incarcéré pour le restant de sa vie. Même si légalement elle n’a aucune autorité sur l’adolescent, Rose accepte et promet d’appeler Lou pour trouver une solution. Aurore les interrompt et les avertit qu’un nouvel élément dans l’enquête pourrait innocenter Antoine. Heureux, Souleymane prend sa belle-mère dans les bras et la remercie pour tout ce qu’elle a fait pour eux. Plus tard, Lou, qui rend visite à Antoine, indique qu’il a été mis hors de cause et qu’il sera libéré le lendemain. En fin d’après-midi, Martin rejoint Nadine. Après qu’il a révélé détenir une preuve de Dafné attestant de sa responsabilité dans la mort de son père, le policier demande ce qui a motivé son geste. La commissaire confesse que Robert était un salaud qui rackettait les commerçants et passait à tabac ceux qui ne payaient pas. A cette période, Nadine débutait sa carrière dans la police et a vécu un enfer en étant au courant des agissements de son collègue. En effet, Robert la forçait à suivre ses méthodes mais aussi à coucher avec lui pour obtenir des promotions. Elle admet avoir été obligée de céder à plusieurs reprises et affirme que ce sont toutes ces raisons qui l’ont poussée à le tuer. Pour se protéger et éviter la prison, Nadine a donc menacé Dafné puis fait accuser Milo Calvini de son meurtre. Même si elle a tout fait pour se racheter depuis, Nadine a perdu pied depuis que toute cette histoire est remontée à la surface. Alors que Martin explique qu’il va devoir l’arrêter, Nadine exclut d’aller en prison et sort son pistolet en le suppliant de lui laisser du temps pour prendre la fuite. Mais Martin ne l’entend pas de cette oreille et rétorque que lui n’est pas un flic corrompu. Dos au mur, Nadine arme son flingue tout en le pointant sur lui.

Lire aussi article :  UGC illimité, CinéPass... Comment se faire rembourser son abonnement ? - Actus Ciné

LEILA RISQUE UNE MISE À PIED

Après avoir obtenu l’autorisation de sa mère pour sortir vendredi soir, Noor provoque Samuel en sollicitant sa permission pour passer la soirée avec son petit ami. Sentant que les problèmes pourraient reprendre de plus belle, Leila leur ordonne de régler leur différend au plus vite car elle ne supportera pas une dispute de plus. A l’hôpital, Samuel, qui se plaint à sa compagne du comportement de sa fille, signale qu’il ne se sent pas chez lui et insiste pour que l’adolescente passe plus de temps chez son père. Refusant d’en entendre davantage, Leila répond que s’il n’est pas content il peut aller vivre ailleurs. Peu après, Marianne informe Leila que monsieur Berko a décidé de porter plainte contre elle pour erreur médicale. Tandis qu’elle risque une mise à pied de 15 jours, le docteur Delcourt garantit que le conseil d’administration ne la lâchera pas. En rentrant, l’infirmière s’inquiète que son erreur apparaisse dans son dossier et que cela cause du tort à sa carrière. Lorsque Noor questionne sa mère pour savoir ce qui ne va pas, Samuel rapporte ce qu’il se passe. Pour la chouchouter, la jeune femme se met à cuisiner avec l’aide de Samuel.

MAXIME NE VEUT PAS GÂCHER SON AMITIÉ AVEC AMANDA

N’ayant plus aucun symptôme lié au manque de Tramidon, Maxime peut enfin quitter l’hôpital. Toutefois, sa grand-mère indique qu’il devra venir la voir toutes les semaines pour passer des examens et Maxime assure qu’il suivra ses instructions à la lettre. Il se rend ensuite à la salle de sport et annonce à Fred qu’il abandonne le triathlon car il a déconné avec les opiacés. La compétition n’étant pas faite pour lui, le fils Delcourt désire continuer le sport mais sans pression. En apprenant que c’est Marie qui lui a fourni du Tramidon, Fred la vire immédiatement. Remontée, elle affirme qu’elle n’est pas une dealeuse et qu’elle a tout simplement voulu l’aider à surmonter sa douleur. Alors qu’elle révèle qu’Amanda l’a empêchée de le voir, Maxime estime qu’elle a voulu le protéger et qu’elle est une véritable amie. Par la suite, Maxime se dirige chez l’infirmière avec un bouquet de fleurs pour la remercier. Pour Amanda, ils forment une belle équipe et seraient bien ensemble mais Maxime ne veut pas gâcher le lien qui les unit en confondant sentiments et amitié. Même si Amanda se serait bien vue avec lui, Maxime certifie qu’elle finira par trouver le bon.

Lire aussi article :  Emmy Awards 2020 : Watchmen et Mrs. Maisel en tête des nominations - News Séries à la TV



Source link