Correspondance entre Martti Malmi et Satoshi Nakamoto – L’analyse de Ludovic Lars






Le 23 février 2023, alors que se tenait le procès qui opposait Craig Steven Wright à la COPA (Crypto Open Patent Alliance), un évènement concomitant a marqué tous les passionnés de l’histoire de Bitcoin. Martti Malmi, ancien développeur du logiciel principal et bras droit de Satoshi Nakamoto entre 2009 et 2010, a publié la correspondance privée par courrier électronique qu’il entretenait avec le créateur de Bitcoin. Dans ces courriels, on retrouvait une multitude de détails intéressants qui permettaient d’éclaircir ce qui s’était passé à cette époque-là et de confirmer quelques aspects de la personnalité de Satoshi.

Martti Malmi a publié cette correspondance sur son site personnel. Il s’agit d’une archive incomplète, constituée de 260 courriels, couvrant la période entre mai 2009 et février 2011. On sait en effet que ses échanges avec Satoshi ont eu lieu jusqu’en mai 2011, mais qu’il avait changé d’adresse entretemps. Comme raison expliquant cette publication tardive, il a indiqué :

« Je ne me sentais pas à l’aise de partager des échanges de correspondance privée par le passé, mais j’ai décidé de le faire pour un procès important au Royaume-Uni en 2024, dans lequel j’étais témoin. De plus, il s’est écoulé beaucoup de temps depuis que ces courriels ont été envoyés. »

Ces courriels ne sont pas entièrement nouveaux dans le sens où le journaliste Nathaniel Popper avait déjà eu l’occasion de les consulter en 2015 lors de l’écriture de son livre Digital Gold, qui retraçait les débuts de l’histoire de Bitcoin. Il avait en effet pu interroger Martti Malmi, qui lui avait fourni ces courriels, et des extraits de ces échanges étaient abondamment cités dans le livre.

Lire aussi article :  le jugement sera rendu le 24 novembre

Article de Ludovic Lars à lire sur viresinnumeris.fr










Source link