Bitcoin : une solution contre-intuitive au changement climatique


« Monsieur Pasteur, vous prétendez qu’en m’injectant un virus vous allez me soigner ? »

Oui, je commence fort avec un sujet polémique et qui n’a rien à voir : la vaccination.

En réalité, ça n’a pas vraiment « rien à voir ».

Le point commun entre Bitcoin et la vaccination, c’est que les deux résolvent des problèmes de manière contre-intuitive.

L’histoire médicale est d’ailleurs extrêmement fournie en exemples de cette nature, qui nous semblent aujourd’hui drôles mais qui ne l’étaient pas du tout lors de leur occurrence. Le médecin hongrois Ignace Semmelweis fut par exemple interné dans un asile où il mourut pour avoir suggéré… que le lavage de mains des médecins pouvait réduire les infections chez les mères lors des accouchements.

Pasteur, plus connu en France, n’eut heureusement pas le même destin, et fut honoré de nombreuses distinctions nationales. Mais le procédé de vaccination reste contre-intuitif lorsqu’on n’y est pas éduqué : comment l’injection d’une maladie pourrait prévenir ladite maladie ?

De la même façon, Bitcoin est contre-intuitif : il consomme beaucoup d’électricité… ce qui lui permet de favoriser la lutte contre le changement climatique.

L’assertion peut paraître dérangeante, voire choquante, ressembler très fort à du « greenwashing », mais l’objectif de cet article est d’essayer a minima de vous présenter le plus honnêtement possible pourquoi Bitcoin n’est pas le désastre écologique que l’on vous présente, mais à l’inverse, une solution inespérée.

Pour ce faire, je vais déployer mon argumentaire en deux volets. Le premier ne traitera pas du fonctionnement « opérationnel » de Bitcoin, c’est-à-dire de sa consommation d’énergie notamment, mais de ses implications systémiques sur les comportements humains en comparaison avec le système monétaire actuel, et comment Bitcoin favorise la sobriétéLe deuxième abordera deux grandes catégories plus opérationnelles : le déploiement des énergies renouvelables (ENR) sur les réseaux électriques, et l’utilisation de Bitcoin comme catalyseur de la lutte contre le méthane.

Article d’Alexandre Stachtchenko à lire sur https://medium.com/@AlexStach/bitcoin-une-solution-contre-intuitive-au-changement-climatique-668364b0c205

Lire aussi article :  Tombouctou, fragile « perle du désert » menacée par la guerre

L’article d’Alexandre Stachtchenko lu par Guillaume Goualard pour Grand Angle Crypto :



Source link