Centre Pompidou-Metz : 6 choses à savoir sur Suzanne Valadon


1. Elle a d’abord été acrobate

Drôle de vie que celle de Marie-Clémentine, dite Suzanne Valadon. Fille d’une blanchisseuse et d’un père inconnu, elle multiplie les petits boulots dès onze ans pour soutenir sa mère. C’est au même âge qu’elle se découvre une passion : le cirque, qui se développe alors dans le Paris d’Haussmann. En 1880, elle entre au cirque Fernando comme balayeuse mais parvient ensuite à rejoindre la troupe d’Ernest Molier comme trapéziste. Athlétique, souple, l’acrobate de quinze ans est admirée. Mais lors d’un numéro en duo, ses mains glissent de la barre de bois et elle fait une mauvaise chute sur le dos, ce qui la contraint à changer de vocation. Sa vie durant, le cirque demeure pourtant l’un de ses sujets de prédilection !

Suzanne Valadon, Le Cirque

Suzanne Valadon, Le Cirque, 1889

i

huile sur toile • 48.8 × 60 cm • The Cleveland Museum

Continuez votre lecture

et accédez à Beaux Arts Magazine
et à tous les contenus web
en illimité à partir de 5,75€ / mois



Source link

Lire aussi article :  Israël interdit les voyages avec les États-Unis