Bitcoin Optech – Bulletin #245






Bulletin d’information hebdomadaire Bitcoin Optech du 5 avril 2023 traduit par @copinmalin.


Le bulletin de cette semaine résume une idée pour les preuves de responsabilité des tours de contrôle (watchtowers) et comprend nos sections habituelles avec des annonces de nouvelles versions et de candidats à la publication, ainsi que des descriptions des principaux changements apportés aux logiciels d’infrastructure Bitcoin les plus répandus.

Nouvelles

  • Preuves de responsabilité des « watchtowers » : Sergi Delgado Segura a posté sur la liste de diffusion Lightning-Dev la semaine dernière pour demander des comptes aux tours de contrôle qui n’ont pas réagi à des violations de protocole qu’ils étaient capables de détecter. Par exemple : Alice fournit à une tour de contrôle des données pour détecter et répondre à la confirmation d’un ancien état du canal LN. Cet état est confirmé ultérieurement mais la tour de contrôle ne répond pas. Alice aimerait pouvoir tenir l’opérateur de la tour de contrôle pour responsable en prouvant publiquement qu’il n’a pas réagi de manière appropriée. Le principe de base serait qu’une tour de contrôle dispose d’une clé publique bien connue et qu’elle utilise la clé privée correspondante pour générer une signature pour toutes les données de détection d’infraction qu’elle accepte. Alice pourrait alors publier les données et la signature après une infraction non résolue pour prouver que la tour de contrôle a failli à sa responsabilité. Toutefois, Delgado a fait remarquer que la responsabilité pratique n’est pas aussi simple :
    • Exigences de stockage des données : le mécanisme ci-dessus nécessiterait qu’Alice stocke une signature supplémentaire chaque fois qu’elle envoie à la tour de guet de nouvelles données de détection de violation, ce qui peut être très fréquent pour un canal LN actif.Pas de possibilité de suppression : le mécanisme ci-dessus nécessite potentiellement que la tour de contrôle stocke les données de détection de violation à perpétuité. Les tours de contrôle peuvent ne vouloir stocker des données que pour une période limitée, par exemple, elles peuvent accepter un paiement pour une période particulière.

    Delgado suggère que les accumulateurs cryptographiques offrent une solution pratique à ces deux problèmes. Les accumulateurs permettent de prouver de manière compacte qu’un élément particulier fait partie d’un grand ensemble d’éléments et permettent également d’ajouter de nouveaux éléments à l’ensemble sans reconstruire toute la structure de données. Certains accumulateurs permettent de supprimer des éléments de l’ensemble sans reconstruire. Dans un gist, Delgado décrit plusieurs constructions d’accumulateurs différentes à considérer.

Mises à jour et versions candidates

Nouvelles versions et versions candidates pour les principaux projets d’infrastructure Bitcoin. Veuillez envisager de passer aux nouvelles versions ou d’aider à tester les versions candidates.

  • LND v0.16.0-beta est une nouvelle version majeure de cette implémentation populaire de Lightning Network. Ces notes de version mentionnent de nombreuses nouvelles fonctionnalités, corrections de bogues et améliorations des performances.
  • BDK 1.0.0-alpha.0 est une version de test des principaux changements apportés à BDK décrits dans le Bulletin #243. Les développeurs de projets dérivés sont encouragés à commencer les tests d’intégration.

Changements notables dans le code et la documentation

Changements notables cette semaine dans Bitcoin Core, Core Lightning, Eclair, LDK, LND, libsecp256k1, Hardware Wallet Interface (HWI), Rust Bitcoin, BTCPay Server, BDK, Bitcoin Improvement Proposals (BIPs), Lightning BOLTs, et Bitcoin Inquisition.

  • Core Lightning #5967 ajoute un RPC listclosedchannels qui fournit des données sur les canaux fermés du nœud, y compris la cause de la fermeture du canal. Les informations sur les anciens pairs sont également conservées maintenant.
  • Eclair #2566 ajoute le support pour accepter des offres. Les offres doivent être enregistrées par un plugin qui fournit un gestionnaire pour répondre aux demandes de facturation liées à l’offre et accepter ou rejeter les paiements à cette facture. Eclair s’assure que les demandes et les paiements respectent les exigences du protocole—le gestionnaire n’a qu’à décider si l’article ou le service acheté peut être fourni. Cela permet au code regroupant les offres de devenir arbitrairement complexe sans affecter la logique interne d’Eclair.
  • LDK #2062 implemente BOLTs #1031 (voir le Bulletin #226), #1032 (voir le Bulletin #225), et #1040, autorise l’identification du destinataire ultime d’un paiement (HTLC) d’accepter un montant plus élevé que celui qu’ils ont demandé et avec un délai d’expiration plus long que celui demandé. Il est donc plus difficile pour un nœud de transfert d’utiliser une légère modification des paramètres du paiement pour déterminer que le prochain saut est le destinataire. Le PR fusionné permet également à un émetteur de payer à un destinataire un montant légèrement supérieur à celui demandé lors de l’utilisation de paiements simplifiés par trajets multiples. Cela présente l’avantage susmentionné et peut également s’avérer nécessaire dans le cas où les voies de paiement choisies utilisent des canaux avec un montant minimum acheminable. Par exemple, Alice souhaite diviser un total de 900 sat en deux parties, mais les deux chemins qu’elle choisit exigent des montants minimums de 500 sat. Avec ce changement de spécification, elle peut maintenant envoyer deux paiements de 500 sat, en choisissant de surpayer d’un total de 100 sat afin d’utiliser la voie qu’elle préfère.
  • LDK #2125 ajoute des fonctions d’aide pour déterminer le délai d’expiration d’une facture.
  • BTCPay Server #4826 permet aux services accrocheurs de créer et de récupérer des factures LNURL. Ceci a été fait pour ajouter la prise en charge des zaps NIP-57 aux fonctions d’adresse éclair de BTCPay Server.
  • BTCPay Server #4782 ajoute la preuve de paiement sur la page de réception de chaque paiement. Pour les paiements onchain, la preuve est l’ID de la transaction. Pour les paiements LN, la preuve est la pré-image du HTLC.
  • BTCPay Server #4799 ajoute la possibilité d’exporter des étiquettes de portefeuilles pour les transactions dans le format spécifié par BIP329. Les prochains PR pourront ajouter la possibilité d’exporter d’autres données de portefeuille, telles que les étiquettes d’adresses.
  • BOLTs #765 ajoute la dissimulation d’itinéraire à la spécification LN. La dissimulation d’itinéraire, que nous avons décrite pour la première fois dans le Bulletin #85, permet à un nœud de recevoir un paiement ou un message oignon sans révéler son identifiant de nœud à l’auteur ou à l’expéditeur du paiement ou du message. Aucune autre information directement identifiable ne doit être révélée. La dissimulation d’itinéraire permet au destinataire de choisir les derniers sauts par lesquels le paiement ou le message sera acheminé. Ces étapes sont cryptées en oignon comme les informations d’acheminement habituelles et sont fournies à l’auteur ou à l’expéditeur qui les utilise pour envoyer un paiement au premier des sauts. Ce dernier entame le processus de décryptage du saut suivant, lui transmet le paiement, lui demande de décrypter le saut suivant, etc., jusqu’à ce que le destinataire accepte le paiement sans que son nœud ne soit divulgué à l’auteur ou à l’expéditeur du message.












Source link

Lire aussi article :  The Power Bande-annonce VO