Aux USA, YouTube TV décide de ne plus payer la « taxe Apple »


Sur ses produits, Apple facilite le processus de paiement des abonnements sur les services tiers, mais en contrepartie, celui-ci prélève une commission sur chaque paiement. Et bien entendu, cela ne fait pas toujours le bonheur des entreprises qui proposent leurs services sur l’App Store, puisque ce système leur prive d’une partie de leurs revenus.

Aujourd’hui, nous apprenons que YouTube TV fera bientôt partie des services qui ne passeront plus par le système de paiement d’Apple, parfois surnommée « taxe Apple ».

Comme le rapportent nos confrères de 9to5Mac, ce service, uniquement disponible aux États-Unis, ne supportera plus le système de paiement d’Apple à partir du 13 mars. « YouTube TV ne prend plus en charge les achats intégrés sur iOS », a déclaré une porte-parole de YouTube, cité par ce média. « Apple continue d’être un partenaire important pour YouTube, et nos utilisateurs peuvent toujours profiter de leur contenu préféré sur les appareils iOS. »  

Les utilisateurs de YouTube TV qui réglaient leurs abonnements via les achats in-app d’iOS devront fournir une autre méthode de paiement. Sinon, leurs comptes seraient automatiquement annulés.

Une source de conflit entre Apple et les développeurs tiers ?

YouTube TV n’est pas la première plateforme qui propose des services d’abonnement et qui décident de ne plus passer par le système de paiement intégré sur iOS, afin d’éviter les commissions d’Apple.

En 2018, par exemple, après avoir mené quelques tests, Netflix a pris la décision de ne plus prendre en charge ce système de paiement. Or, à l’époque, l’application Netflix était celle qui générait le plus de revenus via l’App Store.

Lire aussi article :  Sucre - Cristal Union renoue avec les bénéfices, après sa restructuration

Actuellement, cette « taxe Apple » est également à l’origine du conflit qui oppose Apple et Spotify devant la Commission Européenne. Le patron de Spotify, Daniel Ek, estime en effet qu’à cause de cette taxe, Spotify ne peut pas concurrencer Apple Music, étant donné que le service européen de streaming doit augmenter ses tarifs s’il souhaite générer les mêmes revenus par utilisateur (d’iOS).

Et comme la firme de Cupertino se focalise de plus en plus sur les services depuis 2019, la façon dont celle-ci gère ses relations avec les développeurs tiers (dans certains domaines, ses concurrents) est maintenant scrutée à la loupe.

Aux USA, YouTube TV décide de ne plus payer la « taxe Apple » 1
i-nfo.fr – Application officielle iPhon.fr

Par : iLGMedia



Source link