Savencia – Une croissance tirée par le marché des ingrédients industriels laitiers


Le groupe fromager français Savencia a enregistré une hausse de 16,8 % de son chiffre d’affaires en 2022 tiré par l’augmentation des cours des ingrédients industriels laitiers (beurre, poudre), a annoncé le groupe jeudi.

Le chiffre d’affaires annuel du fabricant des fromages de grande consommation Tartare et Caprice des Dieux, s’élève à ainsi plus de 6,5 milliards d’euros, a précisé Savencia dans un communiqué. La plus forte hausse (+ 26 %) concerne la catégorie des « autres produits laitiers » qui couvre notamment les beurres et crèmes.

« Cette évolution résulte notamment d’un effet positif de prix provenant de la valorisation des cotations des produits industriels (beurre, poudre et sérum) tout au long de l’année et des hausses de tarifs nécessaires pour couvrir l’inflation », indique Savencia.

Les ventes de « produits fromagers » sont aussi en hausse en valeur, mais dans une moindre mesure (+ 10,7 %), le groupe ayant vendu ses produits plus cher « pour faire face aux impacts de l’inflation » sur ses coûts de production.

En revanche, les volumes de fromages vendus « se sont globalement contractés, notamment en Europe sous l’impact de l’arrêt de quelques références, de pénalités de certains distributeurs ou encore de la modification du comportement des consommateurs face à l’inflation ». Les distributeurs infligent des pénalités aux fournisseurs en cas de livraisons incomplètes ou tardives.

Les prix des produits laitiers industriels (beurre, poudre) ont augmenté en France de manière quasi continue entre 2020 et courant 2022.

« Le prix du beurre se situe actuellement à des niveaux très élevés autour de 6 500 euros la tonne, soit 25 % de plus que l’an dernier à pareille époque », souligne jeudi l’interprofession française du lait (Cniel) dans une note de conjoncture.

Lire aussi article :  Enquête sur les relations entre les acteurs des actifs numériques et les établissements financiers

« En parallèle, le prix de la poudre de lait écrémé est en baisse régulière depuis le mois d’avril 2022. Son prix se situe aujourd’hui un peu en dessous de 3 000 euros la tonne, à un niveau inférieur de 10 % à celui de l’an dernier », est-il relevé.



Source link