Salon des productions animales – Space 2024 : ce qui vous attend – Juridique, fiscal et social, Salons agricoles 


Dernière ligne droite pour les organisateurs du Space, le salon international des productions animales, qui aura lieu les 17, 18 et 19 septembre prochain à Rennes. Anne-Marie Quéméner, commissaire générale du salon, nous dévoile les grandes thématiques de cette 38e édition.

« On est dans un contexte pré-électoral avec les élections européennes qui approchent et le Space (pour rappel : Salon des Productions Animales et Carrefour Européen) se positionne clairement au cœur des enjeux de cette politique agricole », affirme Anne-Marie Quéméner à l’occasion de la conférence de presse de lancement du Space 2024. « Cette année, on va placer un curseur important sur la filière laitière car le Grand Ouest est LA région laitière de France. »

Près de 1 200 exposants sont attendus à nouveau pour cette édition, dont beaucoup d’entreprises internationales avec une forte demande sur le secteur de l’énergie, bien que l’élevage bovin reste le secteur d’activité le plus représenté par les exposants. « Cette année, tous les équipementiers laitiers seront présents », se réjouissent les organisateurs.

N’oublions pas les innovations mises en lumière par le concours Innov’Space, mais également la deuxième édition du Tech agri challenge récompensant des innovations pensées par la jeune génération de futurs éleveurs.

Une place importante pour les jeunes

Le thème de l’année : générations élevage, inventons demain. Un thème qui embarque toutes les générations : les jeunes qui cherchent à s’installer et les moins jeunes qui souhaitent transmettre leur exploitation. De nombreuses animations auront lieu sur l’Espace pour demain avec pour fil conducteur « bien vivre de son métier », mais aussi sur l’Espace jeune qui a été repensé pour donner en plus la parole aux futurs éleveurs.

Lire aussi article :  Noémie, Elisa, Amandine, Aurélie... les agricultrices à l’honneur ce 15 octobre

Côté ring bovin, Limousine et Prim’holstein seront à l’honneur avec pour cette dernière un challenge national. Sans oublier la vente aux enchères de race bouchère le mardi soir et la vente génomic élite le mercredi soir. « Nous avons par ailleurs amélioré les conditions d’accueil des animaux pour leur garantir plus de confort en cas de fortes chaleurs », assure Marcel Denieul.



Source link