Rencontre avec Kehinde Wiley à l’occasion de son exposition au musée d’Orsay


Portrait de Kehinde Wiley en train de peindre

Portrait de Kehinde Wiley en train de peindre

i

Photo Ugo Carmeni / © Kehinde Wiley

Cela fait environ quinze ans que la galerie Daniel Templon le représente. Et six ans qu’a eu lieu sa première exposition institutionnelle à Paris, un projet dû à Christophe Leribault, l’ancien directeur du Petit Palais qui récidive aux commandes du musée d’Orsay. Voilà Kehinde Wiley de retour en France. « L’accrochage que Christophe Leribault a imaginé au cœur de la nef est une sélection des œuvres qu’il avait déjà présentées à la fondation Giorgio Cini, au moment de la 59e Biennale de Venise », explique l’artiste américain, qui chérit sa chance et la reconnaissance accordée à son travail.

et accédez à Beaux Arts Magazine
et à tous les contenus web
en illimité à partir de 5,75€ / mois



Source link

Lire aussi article :  Paris insolite : 10 lieux improbables que vous ne connaissez (peut-être) pas…