Marlène Schiappa a-t-elle fait la promotion de l’anthroposophie et des médecines alternatives ?


LA VÉRIFICATION – La ministre déléguée à la Citoyenneté a enregistré, début octobre, un podcast en compagnie d’Anne Ghesquière, proche de l’anthroposophie, courant ésotérique basé sur la pensée de l’occultiste autrichien Rudolf Steiner.

LA QUESTION. Stupeur dans le petit monde de la lutte contre les dérives sectaires. Début octobre, la ministre déléguée à la Citoyenneté, Marlène Schiappa, a participé au podcast Métamorphose, présenté par Anne Ghesquière, auteure et éditrice dans le domaine du bien-être. Cette touche-à-tout, fondatrice du média Femininbio, se révèle être proche d’adeptes des médecines alternatives, et surtout de l’anthroposophie, courant ésotérique basé sur la pensée de l’occultiste autrichien Rudolf Steiner. Le mouvement est suivi de près par la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), que chapeaute Marlène Schiappa depuis 2020. En acceptant cette invitation, la ministre a-t-elle fait la promotion de ces mouvances?

VÉRIFIONS. Le 2 octobre dernier, L’Extracteur, collectif informant sur les dangers des «pseudo-alternatives en matière de santé et d’alimentation» et des dérives sectaires, repérait une publication sur le compte Instagram d’Anne Ghesquière.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 92% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous



Source link

Lire aussi article :  Lutte contre les punaises de lit à Paris : Guide complet