Made in France – À 103 ans, Leboulch s’agrandit pour doubler sa production – Innovations et machinisme


L’entreprise historique installée dans l’Eure (et propriété de Joskin) a entamé des travaux pour développer son usine et multiplier par deux sa fabrication annuelle de bennes et épandeurs à fumier.

Le constructeur Leboulch, qui appartient depuis 2012 au groupe belge Joskin, voit double. Fondée il y a plus de 100 ans, l’entreprise va accueillir un nouveau bâtiment de 6 000 m² pour étoffer son usine emblématique de la Vielle-Lyre, village de 658 habitants passé à la postérité, pour l’anecdote, après avoir accueilli dans les années 1950 le tournage du film « Le Trou normand » avec Bourvil et Brigitte Bardot en vedettes.

La superficie couverte du site va ainsi augmenter de 40 % pour grimper au total à 21 000 m². Leboulch compte ainsi doubler sa production annuelle de bennes et épandeurs à lisier.

Le haut de gamme au prix du standard

Le nouveau bâtiment, dont la livraison est attendue pour la fin de l’année 2024, abritera des ateliers de soudure, une grenailleuse automatique pour les pièces de grand gabarit et une salle de peinture. À Vieille-Lyre, Leboulch, qui emploie une quarantaine de personnes, produit notamment les bennes Gold2 (plusieurs modèles allant de 16 à 32 tonnes de PTAC et 1,2 m ou 1,5 m de hauteur intérieure) et les épandeurs à fumier HVS (de 8 à 16 m3) et Goliath (de 11 à 24 m3).

Cet agrandissement va également permettre à Leboulch de conforter son concept « Advantage », qui concerne certains de ses modèles, pour lesquels l’entreprise mise sur « un procédé de fabrication à la chaîne jusqu’alors inutilisé dans l’industrie de la remorque agricole » pour « livrer un produit haut de gamme au prix d’un produit standard ».

Lire aussi article :  France 2030 : 11 lauréats pour investir le champs des Grands Fonds Marins



Source link