Les toiles spectrales de Marc Desgrandchamps en majesté au musée des Beaux-Arts de Dijon


Deux touristes, smartphone en mains, et une statue antique ont pris la place du Christ, de ses bourreaux et des mécènes dans le décor de la Flagellation de Piero della Francesca : bienvenue dans l’univers de Marc Desgrandchamps ! Peint au début de la pandémie de Covid en mars 2020, alors que l’artiste vient d’être contaminé, l’image résonne avec une actualité faite de musées fermés : à la fenêtre haute du bâtiment situé à droite, le peintre a ajouté une figure confinée…

Continuez votre lecture

et accédez à Beaux Arts Magazine
et à tous les contenus web
en illimité à partir de 5,75€ / mois



Source link

Lire aussi article :  Astérix : un acteur de Star Wars et Mulan au casting de L'Empire du milieu ? - Actus Ciné