Législatives – Qui sont les députés spécialistes de l’agriculture dans la nouvelle assemblée ? – Politique et syndicats


Une partie des députés agricoles sortants ont pu conserver leur siège, certains se sont désistés, d’autres sont élus pour la première fois : retrouvez la liste des spécialistes du secteur agricole qui siègeront désormais dans l’hémicycle du Palais Bourbon.

Le camp présidentiel conserve ainsi Marc Fesneau, qui a été réélu dans sa circonscription du Loir-et-Cher, ainsi que son ancienne ministre déléguée à l’agriculture, Agnès Pannier-Runacher, élue députée pour la première fois, dans le Pas-de-Calais.

Les agricultrices Nicole le Peih (Morbihan) et Sandrine Le Feur (Finistère), députées sortantes, sont également réélues, tout comme Nicolas Turquois, producteur de semences, dans la Vienne. Enfin, l’ancien ministre de l’agriculture Stéphane Travert, conserve également son poste dans la Manche.

Le Rassemblement National conserve quant à lui Christophe Barthès, viticulteur dans l’Aude, rejoint par Patrice Martin, agriculteur en Seine-Maritime, qui avait été battu en 2022.

Grégoire de Fournas n’a en revanche pas réussi à conserver son siège dans sa circonscription de Gironde.

Pour le Nouveau Front Populaire, André Chassaigne, qui a porté plusieurs dossiers agricoles, notamment sur les retraites, est réélu dans le Puy-de-Dôme, tout comme en Mayenne l’ancien ministre délégué à l’agroalimentaire Guillaume Garot. Mathilde Hignet, ouvrière agricole, conserve, elle aussi, son siège en Ille-et-Vilaine. L’agriculteur Dominique Potier est réélu en Meurthe-et-Moselle. Aurélie Trouvé, ingénieure agronome, professeur à AgroParisTech et ex-porte-parole d’Attac, avait été réélue dès le premier tour en Seine-Saint-Denis. Plus chanceux qu’aux élections européennes, l’agriculteur Benoit Biteau battu le 9 juin est cette fois élu député en Charente-Maritime.

D’autres candidats agricoles éliminés ou en retrait après le 1er tour

D’autres candidats issus ou connaisseurs du monde agricole s’étaient désistés à l’issue du premier tour, comme les députés sortants Pascal Lavergne (éleveur en Gironde), ou Frédéric Descrozaille (Val-de-Marne). L’ancien député Jean-Bernard Sempastous, battu en 2022, s’est désisté après le premier tour, tandis que l’ancien éleveur Jean-Baptiste Moreau, n’a pas recueilli suffisamment de voix pour aller au-delà.

Lire aussi article :  Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l'épisode 805 du jeudi 26 novembre 2020 [SPOILERS] - News Séries à la TV





Source link