« La Liberté guidant le peuple » : une icône romantique et révolutionnaire



Une révolution, oui, mais laquelle ?

On croit souvent à tort que La Liberté guidant le peuple figure un épisode de la révolution de 1789… C’est une erreur ! Ce chef-d’œuvre d’Eugène Delacroix (1798–1863) représente un autre grand moment révolutionnaire de l’histoire de France : les Trois Glorieuses. Opprimé par le régime autoritaire de Charles X, le peuple parisien se soulève. Les 27, 28 et 29 juillet 1830, des barricades se dressent dans la capitale et les combats, auxquels prennent part des hommes du peuple, des députés, mais aussi des enfants, font rage. Cet événement violent aboutit à l’avènement de Louis-Philippe Ier et à la monarchie de Juillet. Présentée au Salon de 1831, l’œuvre de Delacroix est acquise par Louis-Philippe puis est exposée au musée royal (alors installé au palais du Luxembourg). Mais elle dérange : par crainte qu’elle ne provoque des émeutes, elle est rapidement décrochée. En 1874, le tableau est définitivement installé au musée du Louvre – bien après la mort de l’artiste.

Huile sur toile • 260 x 325 cm • Coll. musée du Louvre, Paris • © GrandPalais Rmn presse / Adrien Didierjean Mathieu Rabeau



Source link

Lire aussi article :  Ce qu’il faut déterminer avec vos associés