Ken Domon, grand maître du réalisme japonais méconnu en France


Ken Domon : derrière ce nom largement méconnu en France se cache l’un des plus grands photographes du Japon, pionnier du réalisme. Il faut dire que les occasions de voir son travail exposé en France, et même en Europe, ont été bien rares… Fort heureusement, la maison de la culture du Japon à Paris comble enfin ce manque et rassemble jusqu’à l’été plus d’une centaine d’images réalisées par celui qui fut surnommé dans son pays – où il a un musée – le « diable de la photographie ». Le parcours, qui présente ses premiers travaux de photojournaliste jusqu’à ses dernières séries consacrées aux temples anciens, dessine en creux le portrait d’un photographe dont l’œil influencé par Henri Cartier-Bresson ou Eugene Smith a saisi la société japonaise dans toute sa complexité, dans son attachement aux traditions comme dans sa quête de liberté, dans ses moments de joie comme dans ses drames immenses. 

Continuez votre lecture

et accédez à Beaux Arts Magazine
et à tous les contenus web
en illimité à partir de 5,75€ / mois



Source link

Lire aussi article :  QUIZ salles de cinéma vol.2 : à quels films appartiennent-elles ?