Histoire du machinisme – Les 140 ans de Landini, de la machine à embouteiller le vin au tracteur hybride – Innovations et machinisme


L’emblématique constructeur italien approche du siècle et demi d’existence ! Retour sur les grandes dates et les créations les plus marquantes de l’entreprise.

Comme tant de grands noms du machinisme, tout démarre avec un forgeron. Celui-là est italien, se prénomme Giovanni, et son nom est passé à la postérité : Landini. L’entreprise fête cette année ses 140 ans. Un morceau d’histoire : à cette époque, l’Italie est encore un royaume; en France, le responsable du gouvernement se nomme Jules Ferry et les États-Unis reçoivent, eux, un cadeau mythique : la Statue de la Liberté.

« Ce cap nous place parmi les constructeurs les plus anciens et constitue également une raison d’avancer avec fierté vers de nouveaux objectifs », raconte Valerio Morra, le président d’Argo Tractors, groupe auquel appartient Landini, dont le siège se trouve toujours là où Giovanni fonda sa première usine, à Fabbrico, au nord de la Botte.

Un premier modèle de 30 chevaux

Le forgeron ne se lance pas tout de suite dans les tracteurs, qui en sont encore à leurs balbutiements à la fin du XIXe siècle. Sa fabrique produit des machines d’embouteillage à vin. Passionné d’explosion, de combustion et de vapeur, il développe, en 1910, le premier moteur à boule chaude fixe. Giovanni décède en 1924. L’année d’après, ses trois fils qui lui ont succédé présentent le premier tracteur Landini, conçu par le patriarche, le modèle A au moteur de 30 chevaux.

Suivrons ensuite, parmi les modèles les plus emblématiques : le modèle B, qui se dote de pneumatiques et grimpe à 40 chevaux en 1932 ; le Super Landini au design en avance sur son temps en 1934 ; le Velite en 1935, au succès si considérable qu’il oblige l’entreprise à s’agrandir ; le premier tracteur pour vergers, le Landinetta, en 1956 ; le C35, un tracteur à chenilles, en 1959. En 1982, la gamme Verger et en 1986, la gamme Vignoble, incarnent encore aujourd’hui la signature Landini.

Lire aussi article :  Conférence de presse sur l'application des mesures contre la Covid-19

Des vergers à la forte puissance

« La passion et l’innovation sont les principaux facteurs qui nous ont guidé au fil des ans, faisant de nous les témoins du Made in Italy, fièrement représenté à l’étranger », souligne Valerio Morra, dont la famille a repris Landini il y a trente ans.

L’avenir de Landini s’écrit aujourd’hui dans le même esprit : ouverture d’une nouvelle usine de fabrication de transmissions en janvier 2024 ; le Landini Rex 4-120GT Dynamic élu Tractor of the Year à Agritechnica dans la catégorie des tracteurs spécialisés ; recherche de solutions durables hybrides et électriques. Sans oublier les tracteurs de plus forte puissance, notamment avec la Série 7 V-Shift qui culmine à 240 chevaux.

En France, Landini représente 1% du marché des tracteurs (standards et spécialisés).



Source link