Google et EDP Renewables signent un accord pour développer 500 MW d’énergie solaire décentralisée aux Etats-Unis, marquant le plus grand parrainage américain dans le photovoltaïque


  • L’accord entre le géant de l’Internet et l’entreprise leader en énergie renouvelable porte sur le développement d’environ 650 MWc (500 MW) pour le compte de communautés énergétiques locales dans six états américains.
  • Les deux entreprises vont promouvoir la justice environnementale à travers cette initiative qui bénéficiera à près de 25 000 familles aux revenus faibles ou modérés.

Communiqué de presse – Madrid, Paris, 25 avril 2023. Google et EDP Renewables (Euronext : EDPR), par l’intermédiaire de sa filiale EDP Renewables North America Distributed Generation (EDPR NA DG), spécialisée dans le solaire décentralisé, ont signé un accord pour le développement de plus de 80 projets photovoltaïques solaires décentralisés d’environ 650 MWc (500 MW). Il s’agit du plus grand parrainage dans le solaire distribué entre deux compagnies américaines, selon les données de S&P Global and Bloomberg NEF (BNEF). Il pourrait devenir le plus gros contrat signé par EDPR avec un client dans le solaire décentralisé.

Les premiers parcs solaires verront le jour dans l’Ohio, Google possédant un data center à New Albany. Par la suite, le projet s’étendra à 6 états américains. EDPR NA DG, sera responsable du développement, de la construction, et de l’exploitation des parcs solaires photovoltaïques, le premier projet devant entrer en service fin 2024.

Le portefeuille sera également partiellement financé par l’acquisition par Google de certificats d’énergie renouvelable (Impact RECs), un instrument qui garantit qu’un acheteur donné peut bénéficier des avantages environnementaux et sociaux de l’électricité renouvelable produite par les projets.

La collaboration entre Google et EDPR a débuté il y a deux ans dans le but de développer une initiative d’énergie propre qui promeut l’équité énergétique et réduit la charge financière de l’énergie par un modèle transactionnel ouvert – « l’ImpactRec ». L’accord vise à élargir l’accès à une énergie plus propre, en rendant ses avantages accessibles à des communautés mal desservies. Ces projets énergétiques locaux permettront également de réduire les factures d’électricité d’environ 25 000 familles à revenus faibles ou modérés. Les bénéficiaires seront identifiés en temps voulu, au fur et à mesure du développement des projets.

Lire aussi article :  Valérie Pécresse traitée de candidate «homophobe» et «anti-immigrés» par Yannick Jadot

Comme les autres « REC », les « ImpactREC » sont produits et rendus disponibles sur le marché de l’énergie. Cependant, ce modèle développé par Google et EDPR NA DG ne certifiera les investissements directs dans des communautés énergétiques locales qu’en soutien aux familles aux revenus faibles ou moyens.

« Lors de nos entretiens avec les dirigeants des communautés locales et les protagonistes de la justice environnementale, il nous a été dit que l’impact disproportionné de la lourde charge énergétique reste un obstacle majeur à une transition énergétique équitable. Grâce à notre partenariat avec EDPR NA DG, nous espérons réduire le poids de l’énergie dans les territoires où nous sommes présents, tout en progressant vers notre objectif d’énergie décarbonée 24/7 », a déclaré Sana Ouji, responsable de l’énergie chez Google. « Nous sommes reconnaissants envers EDPR pour ce partenariat, sa collaboration et son attention de chaque instant à notre mission commune, et nous sommes ravis d’avoir l’opportunité de contribuer aux territoires d’implantation de nos data centers leur faisant profiter des bénéfices de nos investissements dans l’énergie propre. »

« Cet accord est une grande satisfaction. Il va nous permettre de développer un nombre important de projets d’énergie renouvelable, tout en prenant soin des communautés mal desservies. La transition indispensable vers des modes de production et d’utilisation de l’énergie plus propres ne doit laisser personne de côté, et ce partenariat avec Google nous permet justement de le faire, en rendant l’électricité plus verte et plus abordable pour un plus grand nombre de familles », déclare Miguel Stilwell d’Andrade, PDG d’EDP.

En plus de l’achat « d’ImpactREC », le programme inclut la création d’un fond d’impact communautaire d’une valeur de 12 millions de dollars. Ce fonds se concentre sur des initiatives visant à réduire la précarité énergétique dans les communautés où les projets sont construits. Google et EDPR NA DG s’engagent en faveur d’une justice sociale et économique locale dans le cadre de la transition vers un avenir plus vert.

Lire aussi article :  Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l'épisode 759 du mercredi 23 septembre 2020 [SPOILERS] - News Séries à la TV

L’accent mis sur les projets d’énergie solaire décentralisée est l’un des principaux axes de croissance et d’investissement d’EDP pour les prochaines années. La société a actuellement environ 1,4 GW de projets d’énergie solaire décentralisée installés dans le monde et cible 3 GW supplémentaires pour la période 2023-26. Aux États-Unis, où elle a acquis une société leader sur le marché de l’énergie solaire distribuée en 2021, EDP Renewables développe cette activité par le biais d’EDPR NA Distributed Generation, avec plus de 220 MWc d’actifs opérationnels, couvrant plus de 440 projets dans 20 États nord-américains.

 

À propos de EDP Renewables en France 

EDPR France développe, finance, construit et exploite des parcs éoliens et photovoltaïques sur l’ensemble du territoire français à travers une équipe d’environ 120 personnes. Avec 601 MW en exploitation en France, dont 213 MW de puissance installée en propre et 388 MW gérés pour le compte de tiers, EDPR compte parmi les acteurs français de premier plan en alimentant plus de 1 000 000 personnes et en évitant chaque année l’émission de plus de 50 000 tonnes de CO2. EDPR développe également 1 GW de projets offshore, dans le cadre d’une joint-venture avec Engie (Ocean Winds), et 24 MW d’éolien flottant à Leucate en Méditerranée. 

 

A propos d’EDP Renewables (EDPR)

EDP Renewables (Euronext: EDPR) est le quatrième producteur mondial d’énergie renouvelable avec une présence sur 28 marchés internationaux à travers l’Europe, l’Amérique Latine, l’Amérique du nord et l’Asie. Basé à Madrid et disposant de bureaux à Houston, São Paulo, Singapour ou encore Paris, EDPR possède un portefeuille de projets variés, d’actifs robustes et d’une excellence opérationnelle reconnue dans le renouvelable : des parcs photovoltaïques, éoliens terrestre et offshore (Ocean Winds, joint-venture partagée à 50/50 avec Engie) et des technologies complémentaires au renouvelable comme les batteries et la production d’hydrogène vert.

Lire aussi article :  Récolte - Une usine de pointe produira la CR11, la moissonneuse vedette de New Holland - Innovations et machinisme

Sa politique de ressources humaines est reconnue par une certification Top Workplace 2022 aux Etats-Unis, Top Employer 2022 en Europe (Espagne, Italie, France, Roumanie, Portugal et Pologne), et au Brésil, et par l’inclusion de l’entreprise dans l’indice Bloomberg Gender Equality.

EDPR est une filiale d’EDP (Euronext: EDP), leader de la transition énergétique, accordant une attention toute particulière à la décarbonation. Outre sa forte présence dans le renouvelable (avec EDPR et ses opérations hydroélectriques), EDP œuvre au côté des services publics au Portugal, en Espagne, au Brésil, notamment dans les réseaux électriques, les solutions pour les clients et la gestion de l’énergie.



Source link