En vidéo : À la rencontre d’Iris van Herpen, créatrice pionnière à l’honneur au musée des Arts décoratifs



Elle n’a pas encore quarante ans, pourtant son nom est déjà synonyme de l’un des univers les plus originaux de la mode contemporaine : Iris van Herpen (née en 1984), Néerlandaise à la tête de sa propre ligne depuis 2007, est à l’honneur au musée des Arts décoratifs. L’institution réunit pour l’occasion plus d’une centaine de tenues, mises en dialogue avec les œuvres de quarante artistes contemporains (Wim Delvoye, Philip Beesley, Casey Curran) et designers (Neri Oxman, Ren Ri, Ferruccio Laviani), ainsi qu’avec des pièces de sciences naturelles (coraux, fossiles), qui mettent en lumière la diversité de ses intérêts : philosophie, sciences naturelles, nouvelles technologies…

Iris van Herpen tâche en effet de collaborer constamment avec toutes sortes de personnalités, de métiers et de chercheurs, toujours à la pointe de leur domaine, comme nous l’explique dans cette vidéo la commissaire de l’exposition Cloé Pitiot. Son maître-mot : l’hybridation, entre le corps et la nature, ou le corps et la technologie. Elle est même la première créatrice à avoir conçu une robe avec l’aide d’une imprimante 3D ! Un peu futuristes, toujours imaginatives, ses réflexions autour du vêtement intègrent également les enjeux contemporains, en travaillant par exemple à partir de matières écoresponsables comme du plastique recyclé.

Accompagné d’une composition sonore créée par le sound designer Salvador Breed, le parcours du musée des Arts décoratifs fait donc la part belle à une créatrice libre et audacieuse, qui s’inspire autant de son enfance dans la campagne néerlandaise que de sa pratique intensive de la danse contemporaine, du monde d’aujourd’hui et de ses meilleurs artisans.

Lire aussi article :  trois adolescents de 14 à 15 ans révèlent être à l'origine du CovidTracker australien

Texte : Maïlys Celeux-Lanval

Arrow

Iris van Herpen. Sculpting the Senses

Du 29 novembre 2023 au 28 avril 2024

madparis.fr



Source link