Diversification agricole – A Thaas (51), la pomme de terre du champ au consommateur – Grandes cultures, Économie et gestion, Fruits et légumes, horticulture


Dans une de ses dernières vidéos, Loagri nous fait découvrir l’exploitation de David et Manu, deux frères agriculteurs installés dans la Marne. Producteurs de pommes de terre destinées à la fabrication de chips, ils ont décidé de valoriser eux-mêmes leur production en 2020, en se lançant dans la transformation.

Le youtuber Loïc Madre de la chaîne Loagri nous emmène à la rencontre de David et Manu, installés à Thaas dans la Marne. Un détour d’abord par les champs pour suivre le chantier de plantation de pommes de terre orchestré par David.

« On travaille en buttes définitives, donc on fait un passage à la fraise qui forme les buttes et je repasse derrière avec la planteuse, explique l’agriculteur. Un système vient donner du rappui à la butte en fonction du niveau de terre pour avoir un meilleur contact ensuite pour le désherbage et que la butte se tienne correctement dans le temps. »

La variété utilisée : Pirol à 38 000 pieds/ha, calibre 40/50. Pourquoi ce choix ? C’est une variété « chipable », c’est-à-dire adaptée à la production de chips. Car depuis 2020, les deux frères ont fait le choix de se lancer dans un nouveau défi : valoriser eux-mêmes leur production de pommes de terre en chips. Ils ont construit une usine de transformation à 500 m de la ferme et ont tout appris au fur et à mesure. Ils fabriquent aujourd’hui 80 t de chips à l’année.

« On vise surtout la qualité ». Manu met en avant « un procédé unique de cuisson », avec une friteuse qui cuit sous vide à moins de 900 mbar et à 120°C, donc à basse température (plutôt autour de 180°C pour les chips habituellement). « La cuisson sous vide permet de cuire plus vite et de limiter la surcuisson des graisses, les aspects organoleptiques de la pomme de terre sont mieux conservés. » « Ainsi 1 kg de pommes de terre donnent 350 g de chips en 6-7 min de cuisson ».

Lire aussi article :  T.Henderson confirme la ''Q Lite'', nouvelle console portable PlayStation full Remote Play

Aujourd’hui, les deux frères gèrent l’ensemble du processus de la pousse du plant de pommes de terre au paquet de chips : il n’y a aucun intermédiaire. Ils ont développé une gamme variée de chips avec différents goûts : nature, vinaigre, oignons, barbecue, citron et même chocolat ! Une partie est vendue sous leur propre marque Thaas, mais les agriculteurs produisent également des chips pour des MDD (marques de distributeurs). En ce qui concerne les pommes de terre de plus gros calibre (> 70 mm), elles sont directement vendues à des industriels qui fabriquent aussi des chips.

&t=18s



Source link