des tensions sur les Champs-Élysées après le match de football Maroc-Algérie


Environ 200 supporters de l’Algérie et du Maroc ont bloqué des axes de circulation et des échauffourées avec les forces de l’ordre ont éclaté.

Des tensions ont eu lieu, samedi 11 décembre à Paris, après le quart de finale de «Coupe arabe» entre le Maroc et l’Algérie. Vers 23h15, environ 200 supporters de l’Algérie et du Maroc se sont réunis sur le haut des Champs-Élysées, dans le 8e arrondissement, et ont bloqué des axes de circulation, indique une source policière au Figaro. Les forces de l’ordre sont intervenues.

Sur une vidéo du journaliste Clément Lanot, on peut voir plusieurs dizaines d’individus sur la chaussée, au milieu des voitures et au son des klaxons, avec des drapeaux algériens et marocains. Un supporter de l’Algérie s’assoit même sur un véhicule des militaires de l’opération Sentinelle. Cette même vidéo montre également des jets de projectiles et des tirs de mortier sur les forces de l’ordre, qui répliquent par des tirs de LBD et du gaz lacrymogène. «Zemmour, Zemmour on t’enc*le. N*que ta mère», hurlent également plusieurs individus dans la vidéo.

Une interpellation pour des tirs de mortier sur la voie publique a eu lieu et la situation est redevenue calme vers 2h du matin, après le départ des derniers supporters, indique une source policière au Figaro. Parallèlement, vers 23h50, des supporters de l’Algérie se sont rassemblés sur la voie publique à Barbès, dans le 18e arrondissement, et ont bloqué différents axes de circulation, précise cette même source. Le secteur est redevenu calme peu après minuit après l’intervention des forces de l’ordre.

Lire aussi article :  L’agence Agora sort une application dédiée au rapport d’étonnement



Source link