Tribunal judiciaire de Bordeaux – Le géant Castel assigne des syndicats agricoles après un blocage – Alimentation et agroalimentaire


Le groupe Castel, géant mondial du vin, a assigné au tribunal le collectif vigneron Viti33 et les syndicats FDSEA et Jeunes Agriculteurs, leur réclamant 100 000 euros pour le blocage d’entrepôts fin février en pleine grogne agricole, a-t-on appris vendredi.

Selon l’assignation transmise lundi et consultée par l’AFP, la société Castel Frères a cité ces trois structures à comparaître devant le tribunal judiciaire de Bordeaux, le 4 juin prochain, dans le cadre d’une procédure civile.

Le 28 février, une centaine de manifestants avaient bloqué le site de Blanquefort (Gironde), considéré comme le plus grand chai d’Europe, pour réclamer des prix d’achat « qui prennent en compte les coûts de production » du vin, sur fond de crise persistante dans le Bordelais, plus grand vignoble AOC de France avec 103 000 hectares.

Castel Frères, qui indique avoir déposé plainte à la gendarmerie, reproche à la centaine de manifestants d’avoir bloqué l’accès et déversé « des tonnes de fumier, du foin, des pneus et des ceps de vigne ».

Le géant mondial du négoce d’alcool estime le coût du nettoyage des lieux à 68 920 euros, le « préjudice économique » du blocage à 11 608 euros, et le « préjudice d’image » à 20 000 euros.

« Ça me paraît très, très exagéré », a réagi Jean-Samuel Eynard, président de la FDSEA 33. « On va rentrer dans un combat d’experts et de discussions d’avocats. » Plusieurs représentants du monde viticole ont regretté que cette procédure intervienne une semaine seulement après une réunion qualifiée de « fondatrice », lors de laquelle vignerons, négociants et distributeurs s’étaient mis d’accord sur le principe d’un « contrat de filière » pour déterminer le juste prix du vin de Bordeaux.

Lire aussi article :  En vidéo : À la rencontre d’Iris van Herpen, créatrice pionnière à l’honneur au musée des Arts décoratifs

« C’est ridicule : le 8 avril tout le monde était content d’avoir réussi à faire filière, en intégrant la grande distribution », déplore Renaud Jean, membre de Viti33. « Et aujourd’hui, le plus grand négociant de Bordeaux (…) porte plainte contre des mouvements. » « Au moment où l’on arrive enfin à construire des choses, à entamer un embryon de construction, c’est curieux », abonde Jean-Samuel Eynard. Les Jeunes Agriculteurs 33, de leur côté, préfèrent attendre la suite de la procédure avant de s’exprimer.

Contacté par l’AFP, le groupe Castel n’était pas disponible dans l’immédiat. Branche historique du groupe fondé par Pierre Castel, milliardaire âgé de 97 ans, Castel Frères revendique « vendre 16 bouteilles chaque seconde » et être leader de la distribution de vin en France et en Europe, et le numéro trois dans le monde.



Source link