Tour du monde virtuel des musées, comme si vous y étiez


1. Le British Museum pour remonter le temps

Un voyage virtuel dans le temps (sur plus de deux millions d’années) et à travers les cinq continents, voilà ce que promet le « museum of the world », initié par le British Museum et le Google Cultural Institute. Le site, conçu comme une longue frise chronologique, offre une plongée fascinante dans l’histoire de l’humanité et les collections de l’institution britannique (qui renferme quelque sept millions d’objets !). Sur la frise, chaque point, dont la couleur varie selon la localisation géographique, renvoie à une fiche détaillée de l’œuvre. Le petit plus ? Si on peut facilement se perdre dans cette galaxie de points, il est toutefois possible de ne faire ressortir, sur la frise, qu’un seul continent ou un seul thème (parmi art et design, vie et mort, pouvoir et identité, religion et croyances, commerce et conflit). Il n’existe pour l’instant pas de version française du site. Pour apprécier pleinement l’expérience, maîtriser la langue de Shakespeare s’avère indispensable !

La frise chronologique du British Museum

La frise chronologique du British Museum

Arrow

Visitez le British Museum :

2. Les Offices : chefs-d’œuvre à gogo !

Pour y accéder, il faut d’habitude s’armer de patience… et surtout, bien penser à réserver son billet, parfois plusieurs jours à l’avance. Une visite des Offices à Florence ne s’improvise pas ! Cimabue, Botticelli, Michel-Ange, mais aussi Albrecht Dürer… Le bâtiment conçu par Giorgio Vasari à la demande de Cosme Ier de Médicis en 1560, abrite une collection de peintures de la Renaissance la plus réputée au monde. Grâce à Google Street View, il est désormais possible d’arpenter le musée salle par salle, ainsi que ses longues galeries aux plafonds recouverts de grotesques. Si cet aperçu laisse un goût de trop peu, il est possible de poursuivre l’expérience sur le site de Google Arts & Culture, qui propose un focus sur quelques-uns des chefs-d’œuvre les plus emblématiques de l’institution florentine, parmi lesquels Le Printemps de Botticelli, La Vierge au chardonneret de Raphaël, La Vénus d’Urbin de Titien… Gare au syndrome de Stendhal 2.0 !

Lire aussi article :  Kraken obtient une licence bancaire SPDI aux États-Unis
Arrow

Visitez la Uffizi Gallery

https://artsandculture.google.com/streetview/uffizi-gallery/

À noter que, suivant le même principe, Google Arts & Culture propose des visites en Street View de nombreux musées internationaux : le MoMA de New York, la Tate Modern de Londres, le Rijksmuseum d’Amsterdam, etc.

3. Chauvet sans sortir de sa grotte

Bienvenue dans la première galerie d’art au monde ! 
Tel un Sapiens du paléolithique, vous explorez la grotte Chauvet armé d’une torche quand soudain s’anime toute une faune sauvage : ours, lions, chevaux, mammouths, rhinocéros laineux… Ces splendides peintures rupestres découvertes en Ardèche en 1994, sont désormais accessibles partout sur la planète
 grâce à un partenariat entre Google Arts & Culture et le Syndicat mixte de la grotte Chauvet. Fragiles, ces images vieilles de 36 000 ans – visibles uniquement à travers une réplique grandeur nature – sont restituées dans une expérience de réalité virtuelle (VR) stupéfiante. La visite, libre ou commentée, se double d’un très beau 
film de 10 minutes : porté par la voix de Cécile de France (pour la version française), il offre une évocation poétique du lien presque magique qu’entretenaient les aurignaciens avec les animaux de leur temps… Pour ceux qui ne disposent pas de casque adapté, une simple vidéo à 360° est disponible. En prime, une riche exposition en ligne aborde tous les aspects de ce chef-d’œuvre, pour une plongée totale dans l’art pariétal.

4. Plongeon dans La Piscine

Autrefois, on pouvait y barboter et faire des longueurs. Aujourd’hui reconvertie en musée, La Piscine de Roubaix n’a pas perdu de sa superbe Art déco, comme en témoigne son imposant vitrail en forme de soleil qui semble se coucher sur le bassin le long duquel s’alignent les sculptures. Muni de son ordinateur, de son téléphone ou même de lunettes VR, il est désormais possible de visiter presque tous les espaces du musée, de ses salles lumineuses où abondent les chefs-d’œuvre (Camille Claudel, Pierre Bonnard, Jean-Auguste-Dominique Ingres…), à ce qui fut autrefois les petites cabines où se changeaient les nageurs et nageuses. Sans oublier la reconstitution de l’atelier du sculpteur Henri Bouchard. Une immersion réussie dans le grand bain de l’histoire de l’art !

Visite virtuelle de La Piscine, Musée d’art et d’industrie André Diligent de Roubaix

Visite virtuelle de La Piscine, Musée d’art et d’industrie André Diligent de Roubaix

Arrow

Visitez La Piscine – Musée d’art et d’industrie André Diligent de Roubaix :

5. La vie de château à Versailles

Se prendre pour le Roi-Soleil dans son salon et en pyjama ? Et pourquoi pas ? L’expérience de réalité virtuelle « Versailles chez vous » permet d’arpenter les grands appartements du roi et de la reine, la chapelle royale ou encore la galerie des Glaces. Seule contrainte ? Être muni de l’équipement requis, c’est-à-dire d’un casque Oculus Rift ou HTC Vive, rendant possible une immersion à 360° à la cour de Louis XIV. Une autre expérience, intitulée « Vivez Versailles », vous permet aussi de revivre les grands événements qui se sont déroulés au château, à l’image des ambassadeurs siamois venus rencontrer Louis XIV et du Bal des ifs donné par Louis XV. Si toutefois vous n’êtes pas encore au point avec cette technologie de pointe, vous pouvez profiter d’une « simple » visite virtuelle grâce à Google Street View, sur le site Google Arts & Culture.

Arrow

Visitez le château de Versailles :

6. Les musées parisiens… en famille !

Aller au musée en famille sans pouvoir sortir le nez de chez soi ? L’idée vous semble farfelue ? C’est pourtant ce que propose museosphère, un site qui regroupe tous les musées de la ville de Paris et permet aux petits curieux, comme à leurs parents, de se familiariser avec leur histoire et leur collection. Du musée d’Art moderne à la maison de Victor Hugo, en passant par les catacombes, les enfants sont invités à se déplacer dans les salles en compagnie de drôles de compagnons : des yeux volants, qui les guideront tout au long de la visite virtuelle. Le principe est simple : là où il y a un œil, il y a une œuvre, une anecdote à découvrir, il suffit de cliquer ! Pour chaque institution, des livrets éducatifs à imprimer sont également disponibles. Pédagogique, et surtout très ludique !

Visite virtuelle du musée d’Art moderne de Paris, sur le site Museosphere

Visite virtuelle du musée d’Art moderne de Paris, sur le site Museosphere

Arrow

Visitez les musées de la ville de Paris :



Source link