Tereos – Le chiffre d’affaires de Tereos en hausse de 23 % grâce aux cours du sucre – Grandes cultures, Économie et gestion


Les cours du sucre ont continué à porter l’activité du groupe Tereos au premier trimestre de son exercice 2023-2024, avec un chiffre d’affaires en hausse de 23 %, à 1,68 milliard d’euros, a annoncé le groupe sucrier mercredi dans un communiqué.

Le deuxième groupe sucrier mondial – propriétaire des marques Béghin Say et La Perruche – avait enregistré sur son exercice annuel 2022-2023 un bénéfice opérationnel « record » après une « crise sans précédent ».

« Les résultats sont portés par la hausse des prix du sucre, des produits amylacés et dérivés et des produits sucrants et par la bonne exécution de la stratégie de couverture et de pilotage des coûts qui permettent toujours au groupe de protéger ses marges face à un environnement de forte inflation », résume Tereos.

Son excédent brut d’exploitation (Ebitda) s’affiche en hausse de 26 % sur le premier trimestre de l’exercice en cours (avril-juin 2023) par rapport au premier trimestre de l’exercice précédent, à 246 millions d’euros.

Tereos précise cependant que cette donnée a été retraitée, car le groupe a modifié sa méthode de comptabilisation de certaines dépenses « pour s’aligner avec celle adoptée par les comparables du secteur en Europe », ce qui a notamment pour conséquence « une réduction de l’Ebitda publié » tandis que « le résultat opérationnel et le résultat net ne sont pas impactés ».

La dette nette du groupe est pour sa part en hausse de 381 millions d’euros par rapport au 30 juin 2022, à 2,75 milliards d’euros, en raison de « la forte hausse des prix des matières premières et de l’énergie ».

Lire aussi article :  Comment trouver de superbes idées d’aménagement paysager – France Mag

Dans les détails, la division Sucre et Renouvelables a vu son chiffre d’affaires progresser de 25 % en Europe et de 35 % à l’international.

Si ces résultats sont portés par « l’augmentation du prix mondial du sucre et des volumes de production », Tereos précise que le prix de l’éthanol « quant à lui a présenté une baisse par rapport à l’année dernière liée au niveau de prix mondial du pétrole ainsi qu’à des effets temporaires concernant la politique fiscale locale sur les carburants ».

L’activité de la division Amidon, Produits sucrants et Renouvelables s’affiche en hausse de 15 %, le groupe mettant en avant sa « bonne stratégie commerciale qui a conduit à une évolution des prix de vente qui compense celle des coûts de production ».



Source link