Réviser les bases, préparer la rentrée – Le cahier de vacances de Jeunes Agriculteurs pour les politiques – Politique et syndicats, Juridique, fiscal et social, Économie et gestion


Parce qu’ « en deux mois d’été, il est facile d’oublier les sujets importants travaillés pendant l’année », Jeunes Agriculteurs propose aux membres du gouvernement, parlementaires, élus locaux et à l’ensemble des décideurs un cahier de vacances pour être opérationnels dès la rentrée. Marc Fesneau a déjà reçu le sien.

Il y a trois ans, Jeunes Agriculteurs de Vendée lançait un cahier de vacances pour faire découvrir l’agriculture, de manière ludique, aux élèves de CM1-CM2, en « éveillant leur curiosité et en les amenant à réfléchir sur les enjeux » à relever en matière d’alimentation (souveraineté, qualité), de bien-être animal, d’environnement… Une trentaine de pages de collages, coloriages, quizz, jeux, recettes, etc. Certaines avaient même été postées sur Facebook pour promouvoir l’initiative qui vise aussi, derrière, à sensibiliser les parents aux réalités agricoles. Conçu par des personnes du secteur et des enseignants, et destiné depuis aux CE1-CE2, il est distribué gratuitement aux écoles du département. En 2023, il a été envoyé à plus de 450 établissements scolaires publics et privés, soit près de 16 000 enfants touchés.

Au niveau national, le syndicat propose également, cet été, un cahier de vacances, mais un peu particulier. Si son objectif est bien de revoir les principaux thèmes étudiés dans l’année, afin de mieux les maîtriser pour être prêts à la rentrée, les destinataires ne sont pas des écoliers mais les membres du gouvernement, les parlementaires, les élus locaux et les décideurs en général. Et les matières abordées ne sont pas des maths, du français ou des sciences purs. Là encore, elles sont en lien avec l’agriculture mais concernent spécifiquement les thématiques travaillées par Jeunes Agriculteurs avec les responsables politiques. Puisque les arguments et la mobilisation n’ont pas été suffisants pour obtenir les avancées souhaitées sur de nombreux dossiers, JA essaie ici l’humour pour faire passer ses messages.

Lire aussi article :  le nouveau coup de pression d'Epic avec Fortnite

Voici donc « des devoirs de vacances pour que nos dirigeants n’oublient pas leurs responsabilités » pendant ces deux mois, afin « qu’ils passent à l’acte et apportent des réponses concrètes » dès septembre, écrit le syndicat sur son site internet www.jeunes-agriculteurs.fr. Ce #Cahierd’ÉtéJA, ou Cahier d’été de la politique française édition 2023, a été remis en main propre au ministre de l’agriculture et de la souveraineté alimentaire le 12 juillet : Marc Fesneau doit ensuite le faire passer aux autres membres du gouvernement.

Le document comporte une analyse de texte de la loi Égalim, afin qu’elle soit davantage « respectée ».

( © Jeunes Agriculteurs)

Au menu également : une énigme sur la betterave, pour alerter à nouveau l’État sur l’interdiction des néonicotinoïdes sans solution alternative.

( © Jeunes Agriculteurs)

Un peu de mathématiques par la suite pour sensibiliser aux dégâts de prédateurs sur les troupeaux.

( © Jeunes Agriculteurs)

Puis un jeu des 7 différences sur l’étiquetage alimentaire, et ses incohérences puisqu’une viande, une escalope de veau ici, d’origine française peut être élevée, abattue et découpée en Allemagne.

( © Jeunes Agriculteurs)

En sciences, en rappelant le mécanisme de la photosynthèse des plantes, JA insiste, auprès des politiques, sur l’urgence de « sécuriser l’accès à la ressource en eau ».

( © Jeunes Agriculteurs)

Enfin, à travers une activité d’arts plastiques, le syndicat veut amener les pouvoirs publics à réfléchir à l’avenir de l’agriculture.

Lire aussi article :  une version PlayStation 4 en vue

Jeunes Agriculteurs demande des réponses à la rentrée sur ces cinq sujets.





Source link