Qu’est-ce qui n’a pas marché avec NFT Le Parisien ?

NFT Le Parisien était présenté comme le premier projet immobilier basé sur des contrats intelligents à Paris. Le projet promettait de révolutionner l’industrie immobilière en permettant aux acheteurs et aux vendeurs de réaliser des transactions sans intermédiaire, tout en s’assurant que tous les contrats étaient stockés sur une blockchain immuable. Cependant, les choses ne se sont pas déroulées comme prévu ; le projet a été embourbé dans des retards et des controverses et est maintenant largement considéré comme un flop. Qu’est-ce qui a mal tourné ? Examinons de plus près les problèmes qui ont empêché le succès de NFT Le Parisien


Des attentes irréalistes
L’un des principaux problèmes de NFT Le Parisien est que le projet a été condamné dès le départ en raison d’attentes irréalistes. Les développeurs ont promis que leur plateforme révolutionnerait les transactions immobilières en les rendant plus sûres et plus efficaces que jamais. Malheureusement, ils n’ont pas compris qu’un objectif aussi ambitieux exigeait bien plus qu’un simple contrat intelligent : il fallait un écosystème complet de technologies, de services et de réglementations fonctionnant ensemble de manière transparente pour que le projet soit couronné de succès. Ils se sont donc voués à l’échec en se fixant des objectifs trop ambitieux qui ne pouvaient être atteints de manière réaliste

Manque de conformité réglementaire
Un autre problème de NFT Le Parisien est son manque de conformité réglementaire. Pour qu’un projet immobilier basé sur des contrats intelligents soit couronné de succès, il doit respecter les lois et réglementations locales en matière de propriété. Malheureusement, cela n’a pas été fait avec NFT Le Parisien ; au lieu de cela, les développeurs se sont simplement appuyés sur leur propre base de code interne et ont supposé que cela serait suffisant pour que leur projet réussisse sans aucune surveillance ou réglementation externe. Ce manque de conformité a entraîné de nombreux problèmes et a finalement entravé la capacité du projet à s’imposer sur le marché immobilier français, qui est très réglementé.

Lire aussi article :  Steve McQueen : 8 choses à savoir sur l'acteur-cascadeur - Actus Ciné

Une stratégie technologique mal exécutée
Enfin, un autre problème du NFT Le Parisien est sa stratégie technologique mal exécutée. Alors que les développeurs ont fait de grands discours sur la façon dont leur plateforme allait révolutionner les transactions immobilières en utilisant des contrats intelligents, ils n’ont pas soutenu ces promesses avec des stratégies de mise en œuvre efficaces ou des délais de livraison réalistes. Il en a résulté de nombreux retards tout au long du processus de développement, ce qui a entravé la progression de la plateforme jusqu’à ce qu’il devienne évident qu’il y avait trop d’obstacles à franchir pour que la plateforme devienne une réalité comme prévu à l’origine

Conclusion
Au fond, NFT Le Parisien était condamné dès le départ en raison d’attentes irréalistes combinées à une mauvaise exécution sur les fronts technologique et réglementaire. En tant que tel, il n’est pas surprenant qu’il soit aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands flops français en matière de projets immobiliers basés sur des contrats intelligents ; cependant, il y a encore des leçons à tirer de cet échec qui devraient aider les futures tentatives d’entreprises similaires afin qu’elles ne commettent plus les mêmes erreurs. Dans l’ensemble, nous ne saurons peut-être jamais pourquoi les choses ont mal tourné avec NFT le parisien, mais ce qui est certain, c’est que des projets comme celui-ci doivent être soigneusement planifiés s’ils veulent réussir dans le paysage concurrentiel actuel.