Quel artiste a peint le plus d’œuvres dans sa carrière ?


On ne s’y attend pas mais l’artiste qui affole tous les compteurs est encore vivant. Mieux, vous n’avez sans doute jamais entendu parler de lui… Il s’agit de Steve Keene ! Artiste américain né en 1957, il demeure et travaille encore aujourd’hui à Brooklyn dans son atelier d’où seraient sorties plus de 300 000 œuvres. Vous avez bien lu : 300 000 !

Du côté des artistes connus et reconnus, la productivité de Picasso marque bien sûr les esprits. Après la mort de l’artiste, à 91 ans, le 8 avril 1973, il a fallu inventorier ses œuvres… Tâche rendue difficile car ce dernier, aux familles recomposées, n’a prévu aucun testament et a cumulé onze résidences. Sept longues années seront nécessaires pour évaluer l’héritage laissé par le maître de Guernica, au cours d’une carrière longue de 75 années.

Pablo Picasso dans son atelier à Antibes

Pablo Picasso dans son atelier à Antibes, été 1946

i

© Bridgeman Images / Michel Sima / © Succession Picasso 2017, Paris

Au total, le chiffre est absolument astronomique et cumule quelque 120 000 œuvres, plus encore si l’on inclut les dessins que l’artiste enchaîne à la fin de sa vie comme s’il tenait un journal de bord. Rien que la peinture rassemble plus de 10 000 tableaux, conservés pour la plupart dans les musées à travers le monde. En excluant les lithographies et gravures qui gonflent forcément ces données, on peut tout de même estimer que Picasso a réalisé environ deux œuvres par jour durant sa vie.

Compétition avec l’art brut

Des figures de l’art brut, mouvement du XXe siècle connu pour ses autodidactes « très habités », pourraient bien talonner notre peintre catalan. Qu’on pense à un nom précurseur comme Adolf Wölfli (1864–1930), dont l’œuvre fascina Jean Dubuffet et les surréalistes après-guerre. Pendant plus de 30 ans, cet interné dans un hôpital psychiatrique accumule plus de 3 000 dessins mais surtout nourrit une autobiographie narrative de 25 000 pages… Étourdissant certes, mais pas suffisant pour battre le record.

Lire aussi article :  Un petit trailer pour Pokémon Ecarlate & Violet
Vincent Van Gogh, Les tournesols

Vincent Van Gogh, Les tournesols, Août 1888, Arles

i

Huile sur toile • 91 × 72 cm • Neue Pinakothek • © File Upload Bot

Certains génies font preuve d’une grande productivité mais sur une période très courte. Avec un corpus de plus de 2 000 œuvres, Van Gogh aurait pu largement figurer dans la course, s’il n’avait commencé sa carrière sur le tard à 27 ans… Sa période d’Auvers-sur-Oise qui s’étale sur 70 jours en 1889 et s’achève par le suicide brutal du maître des Tournesols, est particulièrement prolifique puisqu’il réalise lors de son séjour dans ce petit village champêtre 74 toiles : cela fait plus d’une œuvre par jour ! Sans compter les dessins dont le nombre est de 33 feuillets, hors carnets de croquis.

Et avant le XXe siècle ?

Plus en amont dans le temps, à la Renaissance, on sait qu’à Anvers, un artiste comme Rubens possède un atelier peuplé de nombreux assistants, affichant un rendement à faire saliver les PME de notre époque. C’est ainsi qu’il a pu réaliser près de 2 000 œuvres dans sa vie, ce qui fait une à deux toiles par semaine !

Jan Brueghel l'Ancien et Pierre Paul Rubens, L’Odorat

Jan Brueghel l’Ancien et Pierre Paul Rubens, L’Odorat, 1617–1618

i

huile sur toile • 66,5 × 110 cm • Madrid, musée du Prado • © Museo Nacional del Prado.

Colossal : d’autant qu’on ne parle ici que de grands formats. Mais tous ne se valent pas puisque ceux signés de sa main sont vendus plus chers, moins pour ceux réalisés par Antoine Van Dyck, un de ses prestigieux assistants, et ayant ensuite été retouchés par le maître… Il n’est parfois pas aisé de discerner qui a fait quoi dans ce contexte où les tableaux sont rarement signés !

Lire aussi article :  Parlons Bitcoin, épisode 33 - bitcoin.fr

Mais finalement, nul besoin d’être un artiste des plus productifs pour que l’histoire de l’art se souvienne de vous. Prenez Léonard de Vinci, éternel perfectionniste et procrastinateur, dont l’ensemble des œuvres cumule une vingtaine de tableaux… Ce n’est pas toujours la quantité qui prime !

Arrow

Cet été, Beaux Arts répond chaque jour à une question d’art qui vous turlupine !



Source link