Orages – La grêle, une « catastrophe » pour des producteurs de piment d’Espelette


Le violent orage de grêle qui a frappé mardi une partie du Pays basque a engendré une « catastrophe » pour des producteurs de piment d’Espelette, qui ont perdu « en dix minutes » une bonne partie de leur récolte annuelle, selon des responsables.

« C’est une catastrophe. On recense une quarantaine de producteurs dont l’exploitation a été touchée à plus de 80 % », a expliqué à l’AFP Maialen Sarraude, responsable du syndicat de cette AOP basque qui compte quelque 200 producteurs.

Parmi eux le président de l’AOC Panpi Olaizola, à la tête d’une exploitation agricole de 20 hectares dont un hectare de piment qui a été très endommagé. « Si les feuilles restantes se relèvent, on va produire la moitié de ce qui était prévu mais j’ai très très peu d’espoir », a-t-il dit à l’AFP. « J’ai tout perdu, honnêtement, ça équivaut à la perte d’un proche pour moi ».

Dans son exploitation, témoigne-t-il, « les toitures des bâtiments sont à changer, le foin pour cet hiver est perdu, les arbres sont déchiquetés et j’ai même les brebis et les agneaux qui sont encore complètement sonnés. On avait diversifié la ferme pour avoir plusieurs cordes à notre arc mais elles sont toutes cassées ».

Le coup est d’autant plus dur pour ces producteurs de la seule épice française en AOP qu’ils espéraient se relever cette année d’une récolte précédente perturbée par la sécheresse, avec « 15 % de production en moins », assure M. Sarraude.

« Toute la filière n’est pas touchée mais il y aura un impact sur le volume de la production » cette année encore, dit-elle. Les orages ont particulièrement touché les communes d’Espelette, Itxassou, Cambo-les-Bains et Hasparren, tapissant les sols de gros grêlons et entraînant des inondations localisées selon des images spectaculaires diffusées sur les réseaux sociaux.

Il a également fait des dégâts dans les Landes, le Gers et le Tarn-et-Garonne, où des arbres sont tombés sur les routes et milliers de foyers ont été privés d’électricité.

Lire aussi article :  La CEDH appelée à trancher sur le rapatriement des femmes et enfants de djihadistes





Source link