Mois de mai, le jardin renait avec Getools


Rédiger un communiqué de presse, le 04 mai 2023 – Les travaux aux jardins évoluent et se transforment en fonction de la météo et de l’avancement de la végétation. Certes, chaque saison joue son indispensable rôle, mais il faut bien reconnaitre que le printemps qui signe la renaissance de la nature réjouit les jardiniers ! Ceux-ci se rapprochent de l’unanimité pour dire que le mois de mai est l’un des meilleurs mois de l’année, alliant la fraicheur du printemps et la promesse de l’été qui se rapproche.

Le mois de mai est l’un des plus importants de l’année pour votre jardin ! La végétation a repris ses droits et les fleurs, arbres, arbustes et rosiers se développent de manière spectaculaire. Côté potager, c’est la reprise des semis et des plantations qui donneront de savoureux légumes à l’été ou à l’automne. Que ce soit donc pour le jardin, la pelouse, la terrasse ou le potager, jardiner au mois de mai est fort conseillé pour avoir un beau jardin durant tout l’été…

 

Arbres et arbustes en mai 

C’est le moment de planter vos arbres et arbustes achetés en conteneur ou en pot.

La plantation est un des moments les plus importants de la vie des végétaux.

Elle conditionne son développement futur et doit donc être faite dans les règles de l’art.

 

Mai et ses fameux Saints de Glace

Le mois de mai est un mois charnière entre le printemps un peu frais et l’été pas encore chaud, avec un temps un peu changeant laissant la place à de fortes gelées encore possible, généralement jusqu’à mi-mai, ce qui explique que les jardiniers attendent le passage des Saints de Glace qui marquent le basculement vers une météo plus douce, pour commencer à mettre en place leurs jeunes plants potagers et leurs fleurs annuelles.

Lire aussi article :  Gamekyo : Resident Evil (Netflix) : la nouvelle bande-annonce

Les nuits restent encore froides, les gelées nocturnes caractéristiques des gelées tardives printanières doivent être anticipées, car leur passage peut se révéler redoutable pour les fleurs déjà formées notamment sur les arbres fruitiers : il vous faut alors faire le deuil de ces récoltes. Surveillez donc le ciel bleu clair en fin de journée qui a été chaude et ensoleillée… En cas de doute, rentrez vos pots de plantes gélives et couvrez d’une bâche celles qui sont en pleine terre.

Selon les régions, les instabilités climatiques du mois de mai se distinguent :

  • Dans le Sud, des vents violents avec des rafales sans orages ainsi que des orages de grêles sont assez fréquents ;
  • En altitude, des chutes de neige et de grêle peuvent encore se produire. 

En outre, il convient de noter que l’ensoleillement gagne l’ensemble du territoire métropolitain, en général, avec bien sûr une intensité accrue sur la zone méditerranéenne. On craint parfois de l’oublier, compte tenu du niveau des nappes phréatiques qui reste très en dessous de la normale, mais le mois de mai est le mois des averses : avant les sécheresses estivales, les régions reçoivent normalement des pluies généreuses. À confirmer…

 

Mai et l’abondance végétale

Il suffit de jeter un coup d’œil sur l’agenda des fêtes des plantes et des jardins pour se rendre compte que le mois de mai regorge d’évènements faisant la part belle aux expositions florales, aux trocs de plantes, aux ouvertures exceptionnelles de jardins, etc. D’ailleurs l’acmé de cette profusion se déploie avec les Rendez-vous aux Jardins pour entamer le mois de juin.

Toutes ces manifestations sont l’occasion de piocher des idées, d’échanger avec des experts passionnés pour découvrir des techniques de culture, et d’acquérir de nouvelles plantes.

Le revers de la médaille de l’abondance végétale s’exprime également avec les mauvaises herbes qui, elles aussi, croissent : la corvée de binage vous attend régulièrement.

Lire aussi article :  231 morts en 24 heures, 14.527 malades hospitalisés

Les jeunes plants ainsi que les arbres et arbustes récemment plantés doivent être arrosés si les averses s’espacent : utilisez le contenu de votre récupérateur d’eau de pluie qui aura encore le temps de se remplir normalement. Inutile d’arroser les autres végétaux qui, à cette période, n’ont pas de raison de souffrir de stress hydrique.

Au cours de la seconde quinzaine de mai, toutes les plantes pourront quitter serre, véranda ou pièce d’intérieur. Et n’oubliez pas d’aérer la serre qui abrite peut-être encore les derniers semis en cours de développement qui n’ont pas encore atteint leur maturité, sinon ils risquent de suffoquer et se dessécher.

Les massifs d’annuels et de vivaces se dessinent débordant de couleurs : elles seront bientôt le terrain d’atterrissage des insectes pollinisateurs, marqueurs de notre biodiversité qui s’amenuise malheureusement. Offrez-leur de quoi se sustenter ! N’allez pas trop vite en besogne : mieux vaut endurcir les plantes de parterres d’été, car si vous les achetez sortant d’une serre, elles auront besoin de s’acclimater aux conditions extérieures par un passage sous châssis froid qui sera ouvert un peu plus chaque jour, mais refermé la nuit tant que les gelées menacent encore.

 

Bien planter un arbre et un arbuste : plantation-conseils

La plantation d’un arbuste ou d’un arbre est une étape importante dans la vie du sujet que vous venez d’acheter.

Après avoir été cultivé en conteneur, chez un pépiniériste ou un horticulteur, il arrive dans un environnement nouveau dans lequel il devra s’adapter.

Suivez donc attentivement chacune des étapes présentées ci-dessous et votre arbuste se développera parfaitement !

Planter un arbre ou un arbuste

La meilleure période pour planter un arbre ou un arbuste reste l’automne, mais il est tout à fait possible de planter en hiver, hors période de gel ou au printemps avant les grosses chaleurs de l’été.

Lire aussi article :  Amazon Prime : 10 séries pépites à découvrir pendant le confinement - News Séries à la TV

Si vous plantez au printemps, vous devrez prévoir un arrosage plus régulier la première année suivant la plantation.

Préparer le trou, diamètre et profondeur avec une pioche, avec une pelle et tout le matériel de qualité vendu par getools

Creusez un trou de diamètre 2 à 3 fois supérieur à celui de la motte que vous allez planter.

Émiettez la terre qui a été retirée. Vérifiez qu’il n’y ait plus de morceaux, type cailloux ou morceaux de bois.

Comment planter un arbre arbuste ?

Mélangez cette terre avec du terreau plantation et un amendement organique du type fumier et/ou algues.

Vous pouvez également ajouter du sable si votre sol est peu drainant. Mettez éventuellement la motte dans un seau d’eau afin de réhydrater la terre et les racines de l’arbre.

Griffez les racines légèrement et sans les abîmer afin de les détacher les unes des autres si elles sont trop croisées.

Mettez un peu d’engrais organique ou un fertilisant en mélange à votre terreau au fond du trou.

Planter votre arbre ou arbuste : plantation arbre, arbuste, rosier

Disposez votre arbre au milieu du trou en prenant soin d’étaler les racines au fond.

Comblez le trou avec le mélange que vous avez préparé (terre + tourbe + amendement). Tassez légèrement le sol. Arrosez abondamment et régulièrement la 1ère année suivant la plantation.



Source link