Location pour les vacances : 10 maisons d’artistes et d’architectes


Dormir dans une maison d’artiste ou d’architecte, un rêve inaccessible ? Tout dépend de son budget ! Sur les sites de locations saisonnières, tels que Airbnb ou Abritel, fleurissent des annonces pour passer une nuit dans un appartement de la célèbre Cité radieuse de Le Corbusier à Marseille, à la Muralla Roja de Ricardo Bofill près d’Alicante, ou encore dans les tours verdoyantes du Bosco Verticale de Stefano Boeri à Milan.

D’autres lieux tout aussi insolites, tels que le château de Rosa Bonheur à la lisière de la forêt de Fontainebleau, la Villa Médicis à Rome ou la (méconnue) maison bleue de Claude Monet à Giverny, ouvrent également leurs portes aux voyageurs d’une nuit, et plus si affinités… Beaux Arts a repéré 10 maisons (ou appartements) d’exception où s’inviter sans tarder !

1. Nuitée radieuse chez Le Corbusier

Le Corbusier, La Cité radieuse

Le Corbusier, La Cité radieuse, 1947–1952

i

© 2021 hemis.fr – Tous droits réservés / Photo Bertrand Gardel

Évidemment, il y a la vue sur la ville et sur la mer. Évidemment, il y a le chic d’avoir un restaurant gastronomique au sein même de l’immeuble, ainsi qu’une galerie d’art, une librairie et une boutique de design. Mais le plaisir ultime est d’évoluer, de dormir et de manger au sein du duplex le plus emblématique de la modernité, conçu par Le Corbusier (1887–1965) à la fin des années 1940 selon le système de mesure du Modulor (qui prend en compte les proportions du corps humain pour assurer le maximum de confort). Et de prendre le soleil sur le toit-terrasse, où le MAMO organise chaque été des expositions. Envie de prolonger l’expérience ? Non loin de Saint-Étienne, on peut aussi séjourner dans un duplex de l’unité d’habitation de Firminy, le plus grand ensemble architectural que Le Corbusier a conçu en Europe ! M.C-L.

280 boulevard Michelet, 13008 Marseille

2. La « maison bleue », l’autre demeure de Monet à Giverny

Façade de la Maison bleue de Claude Monet à Giverny

Façade de la Maison bleue de Claude Monet à Giverny

i

À Giverny, on peut bien sûr visiter la maison de Claude Monet (1840–1926) et déambuler des heures dans son sublime jardin, ou encore arpenter les salles des musées des impressionnistes, situé à deux pas. Saviez-vous qu’il est aussi possible de passer la nuit chez le peintre des Nymphéas ? À une quinzaine de minutes à pied de l’antre du maître, dans une artère paisible du village, se situe une belle demeure typiquement normande qui – on le sait moins – a aussi appartenu à l’artiste ! Monet avait en effet fait l’acquisition de cette « maison bleue » pour répondre au besoin de la cuisine de sa « maison rose », où il vivait avec ses proches. L’impressionniste avait ainsi, tout autour de la bâtisse, créé un potager, puis engagé un jardinier pour l’entretenir. Entièrement restaurée et réaménagée en 2016, cette maison est désormais disponible à la location saisonnière. Voilà qui tombe à pic alors que cette année 2024 marque 150e anniversaire de la naissance de l’impressionnisme. I.B.

3. A House for Essex : une fantaisie signée Grayson Perry

« A House for Essex » par l’agence FAT Architecture et Grayson Perry à Wrabness

« A House for Essex » par l’agence FAT Architecture et Grayson Perry à Wrabness

i

Courtesy Living Architecture / Photo Jack Hobhouse

Pour des vacances excentriques, rendez-vous au milieu des paisibles champs de l’Essex, région natale de Grayson Perry (né en 1960). L’artiste peintre et céramiste a collaboré avec l’agence FAT Architecture pour concevoir, au début des années 2010, une maison singulière, revêtue d’une façade en céramiques blanc et vert et décorée d’œuvres d’art ultra-oniriques. Sculptures, peintures murales et tapisseries réinventent radicalement la maison de vacances pour en faire un lieu de visions fantasques. M.C-L.

Black Boy Ln, Wrabness, Manningtree CO11 2TP, Royaume-Uni

4. Séjour royal dans le château de Rosa Bonheur

Vue de la chambre de Nathalie Micas au Château Rosa Bonheur à Thomery

Vue de la chambre de Nathalie Micas au Château Rosa Bonheur à Thomery

i

En 1859, la peintre animalière Rosa Bonheur (1822–1899) jette son dévolu sur le château de By situé à Thomery, à l’orée de la forêt de Fontainebleau. Elle y fait notamment aménager son impressionnant atelier, qui abrite aujourd’hui encore ses effets personnels. Cette imposante demeure seigneuriale est aujourd’hui transformée en musée intimiste, tout entier consacré à cette artiste hors norme du XIXe siècle… Mais aussi en chambres d’hôtes ! On peut ainsi passer la nuit entouré des œuvres de l’artiste, dans ce qui fut sa chambre ou bien même son atelier. La vraie vie de château ! I.B.

Arrow

Château de Rosa Bonheur

12 Rue Rosa Bonheur, 77810 Thomery

5. Voir la nuit en rose à la Muralla Roja de Ricardo Bofill

 

La Muralla Roja par Ricardo Bofill à Alicante

La Muralla Roja par Ricardo Bofill à Alicante

i

Photo Clément Guillaume / © Bridgeman Images

En 1973, Ricardo Bofill (1939–2022) conçoit, près d’Alicante en Espagne, un complexe de 50 appartements, entièrement rouge et géométrique, qui fascine aujourd’hui les instagrameurs. Une véritable citadelle peuplée d’arbustes, de solariums et d’une piscine avec vue sur la mer. Les escaliers se croisent et se recroisent, les ombres des murs composent avec les ouvertures des fenêtres ; c’est beau comme un jeu de construction pour enfants ou, plus exactement – car c’est là l’influence de l’architecte espagnol –, comme une cité berbère. « Un jardin d’Éden fermé », selon ses mots. M.C-L.

6. Entre les murs (démontables) de Jean Prouvé

Intérieur de la maison démontable conçue par Jean Prouvé (1944) adaptée en chambre par la fondation CAB à Saint-Paul-de-Vence

Intérieur de la maison démontable conçue par Jean Prouvé (1944) adaptée en chambre par la fondation CAB à Saint-Paul-de-Vence

i

© Fondation CAB – Saint Paul de Vence / Photo Antoine Lippens

Sur les hauteurs de Saint-Paul-de-Vence, à deux pas de la mythique fondation Maeght, la fondation CAB abrite des expositions d’art contemporain, une librairie et un restaurant, mais aussi des chambres d’hôtes au mobilier signé Alvar Aalto, Pierre Jeanneret, Le Corbusier, Charlotte Perriand… Surtout, dans le jardin de la fondation peuplé d’œuvres contemporaines, trône une maison démontable de Jean Prouvé (1901–1984). Initialement conçues au lendemain de la Seconde Guerre mondiale pour reloger les familles de sinistrés, ces pavillons de bois aux cloisons amovibles sont aujourd’hui devenus des icônes de l’histoire de l’architecture. Entièrement réaménagée en chambre avec du mobilier Prouvé, la maison démontable de la fondation CAB offre un véritable voyage dans le temps ! I.B.

Arrow

Maison démontable Jean Prouvé – fondation CAB

5766 Chem. des Trious, 06570 Saint-Paul-de-Vence

7. Se mettre au vert dans le Bosco Verticale de Stefano Boeri

Le Bosco Verticale par Stefano Boeri à Milan

Le Bosco Verticale par Stefano Boeri à Milan

i

Courtesy Airbnb Press Room

Inaugurées en 2014, les deux tours milanaises de Stefano Boeri (né en 1956) font dialoguer des formes contemporaines avec des milliers d’arbres, arbustes et plantes, intégrés à la structure : de véritables forêts verticales, poumons insolites de la métropole polluée. Étrange spécificité : les végétaux ne sont pas entretenus par les habitants, qui n’ont pas le droit de les arroser, mais par une équipe spécifique qui descend en rappel pour élaguer et prendre soin des centaines d’essences plantées sur les façades. Un habitat aussi singulier que luxueux. M.C-L.

Via Gaetano de Castillia, 11, 20124 Milan, Italie

8. La Villa Médicis relookée par India Mahdavi

Vue de l’une des chambres de la Villa Médicis réaménagées en 2023 par l’architecte India Mahdavi

Vue de l’une des chambres de la Villa Médicis réaménagées en 2023 par l’architecte India Mahdavi

i

© Villa Médicis / Photo François Halard

Haut lieu de l’art depuis des siècles, l’Académie de France à Rome, fondée par Louis XIV et Colbert en 1666, a vu se succéder des générations d’artistes. Installée depuis 1805 à la Villa Médicis, un somptueux palais du XVIe siècle juché sur la colline du Pincio, elle ouvre ses portes aux voyageurs de passage, désireux de s’offrir une expérience unique. Car – le saviez-vous ? – il est possible de séjourner dans l’une des trois chambres historiques du palazzo, qui constituaient jadis les appartements privés des Médicis ! Ornées de décors peints de la Renaissance, de fresques maniéristes signées de Jacopo Zucchi et son atelier, elles ont été tout récemment réaménagées par la designer India Mahdavi (née en 1962), qui y a ajouté la touche de fantaisie colorée qu’on lui connaît. À noter que neuf autres chambres, dites « classiques », accueillent également les visiteurs. Attention néanmoins aux conditions de réservation, qui se font uniquement par mail à compter de deux mois avant la date du séjour. I.B.

9. Un trullo revisité par Gaetano Pesce

La façade de la maison en mousse « Trullo » de polyuréthane réalisée par Gaetano Pesce à Puglia en Italie

La façade de la maison en mousse « Trullo » de polyuréthane réalisée par Gaetano Pesce à Puglia en Italie

i

Dans les Pouilles, ils s’élèvent au bord des routes tels des petits dômes en sucre : ce sont bien sûr les trulli, habitations de pierre sèche emblématiques de cette région du sud de l’Italie. Designer italien reconnu dans le monde entier, disparu en avril 2024, Gaetano Pesce a livré sa version (très personnelle) de ces architectures typiques à Carovigno, près de Ostuni : les « Pescetrullo ». C’est en effet dans ce petit bout de campagne où poussent les oliviers qu’il a rhabillé deux corps de maisons à l’aide de polyuréthane, sa matière de prédilection, dont la surface cabossée (l’une est rose, l’autre bleue) reproduit celle de la pierre à chaux, tandis que les ouvertures évoquent un visage souriant ! Situées à l’extérieur, les salles de bains sont, quant à elles, couvertes de miroirs… Un ensemble détonnant ! I.B.

Carovigno, Pouilles, Italie

10. Insolite : l’hôtel de ville de Säynätsalo d’Alvar Aalto

L’hôtel de ville de Säynätsalo par Alvar Aalto à Säynätsalo

L’hôtel de ville de Säynätsalo par Alvar Aalto à Säynätsalo

i

Courtesy Airbnb Press Room

Passer ses vacances dans une mairie… Drôle d’idée, à moins que celle-ci ne soit conçue par un maître de l’architecture moderne, le Finlandais Alvar Aalto (1898–1976). Construit entre 1949 et 1952, l’hôtel de ville de Säynätsalo a toujours été polyvalent. Il comprend aujourd’hui le conseil local, une bibliothèque, des bureaux gouvernementaux et des logements, dont deux sont loués aux vacanciers. L’hôte, un passionné nommé Herri, précise : « Pour les voyageurs internationaux, c’est probablement la seule et unique opportunité de vivre un séjour dans un lieu de ce type, une joie pour les passionnés d’architecture qui s’y connaissent en modernisme ou qui admirent Alvar Aalto ». M.C-L.

Arrow

Hôtel de ville de Säynätsalo

Parviaisentie 9, 40900 Säynätsalo, Finlande



Source link