Les expos à voir à Lyon


1. Sulfureux Poussin

Passion, sensualité, plaisir… Ah l’amour ! Mais avec Nicolas Poussin, on n’oublie jamais que l’aventure du cœur est aussi faite de mélancolie, de jalousie… ou de tragédie. C’est d’ailleurs avec La Mort de Chinoé (vers 1622), où la défunte est érotisée, que s’ouvre ce parcours réunissant vingt-huit peintures et quinze dessins du maître français au musée des Beaux-Arts de Lyon. Une réunion où les chairs et les passions humaines sont à la fête, et qui dénote avec le classicisme que l’on connaît de ce peintre cérébral, philosophe et théoricien. Oui, on peut jouir d’un Poussin !

Nicolas Poussin, La Mort de Chioné

Nicolas Poussin, La Mort de Chioné, vers 1619–1622

i

Huile sur toile • Coll. Musée des Beaux-Arts de Lyon / Photo Alain Basset

Du 26 novembre 2022 au 5 mars 2023

www.mba-lyon.fr

2. Toutânkhamon fait sensation

Vue de l’exposition « Toutankhamon. A la découverte du pharaon oublié » à La Sucrière, Lyon

Vue de l’exposition « Toutankhamon. A la découverte du pharaon oublié » à La Sucrière, Lyon

i

© trentesept – Tempora

À chaque apparition du nom de Toutânkhamon : c’est le carton ! Le pharaon est aujourd’hui la vedette de la Sucrière. Son trésor fut exhumé il y a un peu plus de cent ans, dans une cache de la vallée des Rois par Howard Carter : « Que voyez-vous ? – Je vois des merveilles… » Le parcours retrace la fabuleuse aventure archéologique de la « découverte du siècle » à travers des reconstitutions (son tombeau en particulier), des répliques (mais pas de vraies reliques) et démonstrations immersives bluffantes de réalisme. Parfait pour voyager en famille au pays du Nil sans quitter les bords du Rhône.

Lire aussi article :  Acheter un ordinateur portable d’occasion
Arrow

Toutânkhamon. À la découverte du pharaon oublié

Du 29 septembre 2022 au 24 avril 2023

www.lasucriere-lyon.com

3. Voguez sur les fleuves au musée des Confluences

« Nous, les fleuves, nous façonnons les paysages et fertilisons les terres. Sources de vie essentielles, nous sommes les berceaux de grandes civilisations et la majeure partie de l’humanité dépend de nos eaux. » Tendez l’oreille, et écoutez Dame Nature parler à la première personne : oui, les fleuves sont bel et bien vivants ! Ouvrez aussi les yeux, et laissez-vous guider par la scénographie immersive du musée des Confluences (qui domine naturellement un fleuve, le Rhône). En pirogues, parmi les animaux aquatiques et des êtres mythologiques, œuvres d’art et films documentaires vous plongent dans un monde qui coule de source.

Franck Vogel, Delta asséché du Colorado  Mexique, mer de Cortez

Franck Vogel, Delta asséché du Colorado Mexique, mer de Cortez, 2015

i

Le Colorado n’atteint plus la mer. Presque toute son eau est utilisée par les États-Unis avant la frontière mexicaine, pour l’élevage, la culture de la luzerne, la consommation et les activités récréatives haut de gamme. Un tiers des habitants des réserves navajos sont privés d’eau potable. • Photo Franck Vogel

Du 21 octobre 2022 au 27 août 2023

www.museedesconfluences.fr

4. Nouveau parcours dédié aux ados à Gadagne

Photo-affiche de l’exposition « Qu’est-ce que tu fabriques ? » au musée Gadagne de Lyon

Photo-affiche de l’exposition « Qu’est-ce que tu fabriques ? » au musée Gadagne de Lyon

i

© Studio Un jour dans le temps

La soie, l’industrie, les ouvriers… le sujet pourrait leur paraître barbant au possible. Et bien non ! Car c’est en jouant la carte de l’humour ou des mèmes façon réseaux sociaux que le musée d’Histoire de Lyon s’adresse aux ados, de 12 à 15 ans, dans sa nouvelle exposition permanente intitulée « Qu’est-ce que tu fabriques ? » – soit l’histoire textile lyonnaise résumée avec une trame inédite ! En quatre temps, du XVe siècle à nos jours, le parcours est rythmé de jeux dont les jeunes sont les héros, de vidéos, de quiz, de défis… On touche, on écoute et on s’amuse en apprenant sur ce haut fait lyonnais.

5. L’Auvergne-Rhône-Alpes star de l’Exposition universelle de 1900

Paul-Hippolyte Flandrin, Portrait d’Italienne

Paul-Hippolyte Flandrin, Portrait d’Italienne, 1893

i

Huile sur toile • 140 × 70 cm • Coll. Musée municipal Paul-Dini, Villefranche-sur-Saône / Photo Didier Michalet

C’était il y a 123 ans… La Ville Lumière attirait les visiteurs du monde entier comme des papillons ! De géniales inventions, de splendides constructions architecturales, des tapis roulants, un métro flambant neuf… Et à cette grande fête de l’art et du génie aux plus de cinquante millions de visiteurs, l’Auvergne-Rhône-Alpes était bien sûr là ! Ce dont témoignent les 170 œuvres et artefacts présentés au musée Paul-Dini de Villefranche-sur-Saône : de la soie lyonnaise, des portraits de Paul-Hippolyte Flandrin, ceux de Marcellin Desboutins, les photographies d’Alexandre Petit et la révolution technique des frères Lumière, lesquels épatèrent le monde avec leur cinématographe.

Arrow

Exposition Universelle de Paris 1900 : l’Auvergne-Rhône-Alpes montrée au monde

Du 22 octobre 2022 au 12 février 2023

www.musee-paul-dini.com



Source link