Le sofa “Bocca” : un fantasme de Dalí métamorphosé en canapé


Peintre, sculpteur, graveur, scénariste, écrivain et… designer. L’artiste espagnol Salvador Dalí (1904–1989) était tout cela à la fois, d’où, peut-être, son égo surdimensionné dont se moque délicieusement le film Daaaaaalí ! de Quentin Dupieux, actuellement en salles. L’une de ses inventions ? Ce canapé en forme de lèvres qui a connu de multiples versions au fil du temps.

Tout commence en 1934–1935. Fasciné par Mae West, chanteuse, actrice et scénariste américaine, pin-up irrévérencieuse et provocatrice, Salvador Dalí réalise une gouache sur papier journal intitulée Le Visage de Mae West pouvant être utilisé comme appartement surréaliste [voir ci-dessous]. Deux tableaux pour les yeux, des rideaux en guise de chevelure, un nez en forme de cheminée… Dans cette vision loufoque, c’est l’assise en forme de bouche qui attire rapidement l’attention d’un mécène : Edward James (1907–1984), poète anglais excentrique et grand admirateur de Dalí, désireux de la matérialiser pour son manoir du West Sussex.

Continuez votre lecture

et accédez à Beaux Arts Magazine
et à tous les contenus web
en illimité à partir de 5,75€ / mois



Source link

Lire aussi article :  Carte de France et indicateurs sur le Covid-19