Le gouvernement pourra-t-il garder la possibilité de prolonger le passe sanitaire jusqu’à l’été 2022 ?


LA VÉRIFICATION – Gabriel Attal a annoncé mercredi dernier que le gouvernement allait présenter le 13 octobre en Conseil des ministres un avant-projet de loi pour prolonger l’état d’urgence et le passe sanitaire jusqu’à l’été 2022.

LA QUESTION. L’exception devient-elle la règle ? Mercredi 29 septembre, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a annoncé le souhait du gouvernement de prolonger la possibilité de recourir au passe sanitaire jusqu’au 31 juillet 2022. Selon l’avant-projet de loi, que l’AFP a pu consulter, le gouvernement considère que le «risque de rebond épidémique demeure élevé, en particulier à l’approche de la période hivernale», et ne permet pas d’envisager «dès à présent la levée des mesures de prévention sanitaire sur le territoire métropolitain».

Suite à cette annonce, le président du groupe des Républicains au Sénat, Bruno Retailleau, a assuré sur Twitter que le Sénat «ne pourra pas autoriser le gouvernement à prolonger le recours au passe sanitaire en enjambant les présidentielles, jusqu’en juillet». Cet outil n’ayant pas «vocation à durer si la situation sanitaire s’améliore et sans contrôle serré du Parlement», a-t-il justifié. Florian Philippot (Les Patriotes), sans grande surprise,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 86% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous





Source link

Lire aussi article :  Gamekyo : Charts US - 01/22 : la Switch devancée par la PlayStation 5 et les Xbox Series